Pour le secrétaire britannique à l’économie, Paris n’a d’intérêt que pour ses croissants

croissants Paris

Le secrétaire britannique chargé de l’économie, John Glen, a démoli, mardi 20 mars à Londres, les ambitions de Paris de remplacer la capitale anglaise en tant que nouvelle place financière européenne, lors d’un discours tenu pendant le sommet mondial d’Innovate Finance. S’adressant à une foule de financiers, selon un article de Finextra, John Glen a brandi une photo du président français Emmanuel Macron avant d’énumérer les réussites de Londres.

“J’entends des rumeurs de l’autre côté de la Manche qui disent que le président Macron cherche à vous convaincre de vous installer à Paris et je comprends pourquoi – c’est une ville formidable”, a-t-il déclaré, avant d’ajouter, “alors, sautez dans un Eurostar, profitez d’un week-end, approvisionnez-vous en croissants… Puis revenez à Londres lundi matin pour continuer à gagner de l’argent.”

John Glen a rappelé que le secteur financier représentait plus de 6 milliards de livres sterling pour l’économie britannique, employant 60.000 personnes dans 1.600 entreprises. Le Royaume-Uni ne compte donc pas céder sa place de leader dans la FinTech et le secrétaire à l’économie a promis que le gouvernement travaillerait main dans la main avec les régulateurs pour relever les nouveaux défis et aider à promouvoir l’innovation. Un plan serait d’ailleurs en préparation, incluant la création d’un groupe de travail dirigé par le Trésor, la Banque d’Angleterre et la Financial Conduct Authority.