Le guide pratique pour trouver un emploi à Londres

emploi londres

Dans la capitale anglaise, les opportunités de travail ne manquent pas. Mais où trouver des offres intéressantes ? French Morning London a dressé une liste des outils à exploiter pour optimiser sa recherche d’emploi.

Sites internet et applications

Il existe de nombreux sites de recherche d’emploi, comme Reed, leader du marché, où vous y trouverez tous types d’annonces pour divers secteurs (hôtellerie, multi-nationale, banque et finance, secrétariat, relations clients ou relations presse…), ou encore Indeed, Monster UK, Total Jobs, Gumtree... Certains sites sont spécialisés comme Gorkana, qui s’adresse davantage au monde des médias et relations presse ou Caterer destiné à celles et ceux qui recherchent du travail dans l’hôtellerie-restauration. Il est possible de télécharger ou de créer son CV en ligne pour avoir une meilleure visibilité auprès des employeurs.

Le petit plus : la plupart des sites ont une version “application”. On peut ainsi recevoir des notifications quand un poste intéressant est mis en ligne. Votre CV est préenregistré, donc il n’y a plus qu’à cliquer et la candidature est envoyée.

Les réseaux de professionnels

A Londres, les réseaux de professionnels jouent un rôle important dans la recherche d’un travail. Lors des soirées ou autres événements organisés par ces structures, on peut rencontrer des personnes influentes voire même son potentiel futur employeur. Certains de ces cercles sont ouverts à tous (seule l’entrée à chacun des événements est payante par exemple), tandis que pour d’autres il faut faire une demande pour devenir membre (attention, la cotisation peut parfois être élevée). Parmi les réseaux qui comptent, Entr’elles, créé par deux Françaises et qui s’adresse exclusivement aux femmes francophones de Londres. En plus d’organiser des meet ups une fois par mois où il est possible de rencontrer des cheffes d’entreprise et donc une potentielle employeuse, Entr’elles propose des ateliers CV et entretien d’embauche, mais aussi de gestion du stress.

French Pass se définit, quant à lui, comme “le premier réseau social privé destiné à la communauté française de Londres”. En s’inscrivant à ce club privé, les fondateurs promettent aux membres “d’élargir leur réseau, de trouver un appartement ou un job de partager des intérêts communs, de participer à des événements exclusifs, de rencontrer, d’échanger, de découvrir les bons plans et dernières tendances londoniennes”.

Les réseaux sociaux

Eh oui, on peut trouver un job sur Facebook ! Plusieurs groupes de Français expatriés, comme Le Cercle des Français à Londres ou encore Les Français à Londres : Travail/Emploi/Job/Stage, existent sur le réseau social et il arrive très souvent que certaines personnes postent des offres d’emplois, et pas seulement dans le secteur de la restauration ou de l’hôtellerie. En revanche, la garantie du sérieux de ces annonces n’est pas tout le temps assurée. Donc ne pas hésiter à poser des questions à la personne ayant écrit le post.

Autre alternative et pas des moindres, LinkedIn. Réseau social pour les professionnels, le site offre de plus en plus d’annonces d’emplois avec pour gros avantage de vous permettre de postuler grâce à votre profil. D’ailleurs, n’hésitez pas à l’actualiser aussi souvent que possible ou à le retravailler pour montrer que vous y êtes actif. Demandez aussi quelques références/recommandations de vos anciens collègues et/ou managers et pour vous mettre en avant face aux recruteurs.

Le centre Charles Péguy

L’objectif du centre Charles Péguy, dont les bureaux sont situés à Old Street, est d’accompagner, dans leur insertion professionnelle et sociale, les francophones âgés de 18 ans et plus souhaitant s’installer à Londres. Cette association, créée en 1954 et subventionnée par le ministère des Affaires étrangères français, dispose d’une équipe, composée de trois conseillers emploi permanents en charge de la gestion quotidienne. “Le centre compte chaque année entre 700 et 1.000 membres. En 2016, 90% de nos membres ont réussi à trouver un emploi sur Londres grâce à nos services et notamment à nos offres d’emploi (1850 offres reçues)”, confie la structure.

Les personnes doivent en revanche s’acquitter d’une adhésion, d’un montant de £60 et valable un an. Cette carte de membre donne accès aux offres d’emploi, à un espace pour travailler et imprimer ses documents ou encore à des conseils pour la rédaction de son CV et sa lettre de motivation via des ateliers dédiés. Chaque vendredi, un “welcome café” est proposé pour permettre aux adhérents d’échanger sur leurs recherches d’emploi et la vie au Royaume-Uni en général.

Les cabinets de recrutement

Il est commun à Londres de passer par un cabinet de recrutement pour décrocher un travail. Ces agences, comme EuroLondon, French Selection UK, Language Matters, People First…, travaillent pour le compte de clients, et leur objectif est de leur trouver les meilleurs candidats pour les postes concernés. On s’inscrit en quelques minutes en ligne et si votre profil semble intéressant, ils vont contactent très rapidement (voire dans l’heure) pour vous proposer une première rencontre.

Le petit plus : les cabinets de recrutement vous aident souvent à vous préparer pour votre entretien avec l’entreprise. Ils proposent également des postes adaptés votre profil et vos attentes.

Les candidatures spontanées

Reste l’option des candidatures envoyées directement à l’employeur ou l’entreprise qui vous intéresse. Pour être le plus efficace, essayez de trouver l’adresse mail directe de la personne que vous souhaitez atteindre. En fouillant sur internet ou LinkedIn, la chance pourrait vous sourire.