Alain Robert, le “Spiderman” français, a escaladé la Heron Tower de Londres

alain robert spiderman escalade Heron Tower Londres
Crédit : Twitter/Suki B

“Human Spider” a frappé à Londres. Alain Robert, alpiniste français connu pour grimper à mains nues et sans corde ou harnais les plus hauts buildings du monde, a escaladé jeudi 25 octobre la Heron Tower de Londres. Une fois en haut, l’homme a été arrêté par la police et devait être présenté devant la justice le lendemain.

“Je me sens pleinement vivant quand ma vie est en jeucela peut sembler un peu effrayant et fou, mais c’est comme ça”, a déclaré le Français de 56 ans après son ascension de la Heron Tower, comme l’a rapporté The Independent.

Une foule importante et surprise a pu assister à cette escalade, qui a débuté un peu avant 2pm. Les spectateurs ont même applaudi Alain Robert lorsqu’à mi-chemin les a salué de la main. Il lui aura fallu un peu moins d’une heure pour atteindre le sommet de ce bâtiment, le plus haut de la City, mesurant 202 mètres.

Selon plusieurs médias, ce n’est qu’à la dernière minute que le Français aurait décidé de s’attaquer à ce building, après avoir hésité avec le Walkie Talkie and le Cheese Grater.

La police de Londres a dû sécuriser les lieux. Le commandant Karen Baxter a condamné cette cascade. Elle aurait ainsi déclaré: “L’incident de cet après-midi a eu un impact considérable sur la mobilisation de la police, des autres services d’urgence et de la communauté locale. Nos officiers, les pompiers de Londres et le service d’ambulances de Londres ont tous assisté à cette escalade, ce qui les a empêché de s’occuper de véritables urgences”.

Des routes, de Camomile Street à Bevis Marks, ont en effet dû être fermées et la circulation a été fortement perturbée. “Cet incident a considérablement dérangé les activités quotidiennes de la ville, mais (Alain Robert) a également fait peser un risque considérable sur la sécurité des personnes dans et autour de la Heron Tower”.

Alain Robert a donc été arrêté une fois au sommet. Ce n’est pas la première fois qu’il grimpe un bâtiment londonien. Il s’était déjà attaqué à l’édifice de Llyods et à Portland House. Mais cela faisait neuf ans qu’il n’avait rien tenté dans la capitale anglaise. Dans son palmarès international, on compte l’Empire State Building de New York ou encore le Burj Khalifa à Dubaï.

Le Français devait être présenté devant un juge de la City of London Magistrates’ Court dans la journée du vendredi 26 octobre, comme l’a souligné The City AM.