7 choses à faire à King’s Cross

Les 7 choses a faire a king's cross
Coal Drop Yard

Elle est loin l’époque où l’on disait de King’s Cross “gare à la gare”. Destination finale de l’Eurostar, le quartier a subi de profondes mutations pour se transformer en place to eat, drink, shop, bref, en place to be. Que l’on soit foodista, fashionista, écolo, en famille, rat de bibliothèque ou amateur d’art : King’s Cross fourmille de lieux à voir et à manger. On vous aiguille.

1 – Flirter avec l’Amour

Meeting Place, King’s Cross

A la recherche d’un lieu original pour un premier rendez-vous ? La gare de King’s Cross pourrait vous mettre sur les rails de l’amour. Non on ne déraille pas. Plus connue sous le nom de la statue des amants, The Meeting place est le point de rencontre idéal avec votre bien aimé/e. D’abord, parce qu’elle est située sous The Dent Clock et permet donc de surveiller sa ponctualité et ensuite, représentant deux amoureux s’enlaçant, cette sculpture est plutôt inspirante non ? Il/elle est arrivé/e ? Champagne… au Searcy’s Champagne Bar le plus grand d’Europe. Surplombant la gare, ce comptoir de 98 mètres de long est le spot idéal pour “buller”.

Free-to-play Jukebox, King’s Cross

Puisque la musique adoucit les coeurs, offrez-vous un pas de danse au son d’une chanson jouée par le Free-to-play retro Jukebox ou sur les notes de l’un des pianos en libre-service. Poursuivez votre échappée belle sous le tunnel lumineux reliant St Pancras et King’s Cross. Avec ses murs fluorescents et ses courbes arrondies, l’amour s’y trouve peut-être au bout ? Si oui, optez pour un dernier verre (et plus si affinités ?) au St Pancras Renaissance Hotel. Chef d’oeuvre victorien, la bâtisse fut l’un des plus grands complexes hôteliers d’Europe et abrite depuis 2011 un élégant bar à cocktails et un restaurant qui devraient régaler votre soif et appétit d’amour…

2 – Se régaler comme un/e food  

Kerb, King’s Cross

King’s Cross, c’est l’autoroute du bonheur pour les amateurs de bonnes saveurs. Sur le parvis et à proximité de la gare, il n’y a pas que les vapeurs des trains qui fument : celles des tambouilles aussi. Au menu, des restaurants (re)connus dont Caravan (spot australien aux brunchs branchés), Barrafina (de la tapas qui claque), Dishoom (Bombay style), German Gymnasium (cuisine à l’accent allemand yawohl) mais aussi de la street food – la team de Kerb y pose ses stands de tacos, mash and pie, mac and cheese tous les mercredi, jeudi et vendredi de 12pm à 2pm (en 2019, reprise à partir de février). Pour les plus courageux, marchez jusqu’à Exmouth Market, rue piétonne à quelques minutes à peine de la gare où d’excellentes tables ont posé leurs couverts. Oui, King’s Cross, il y a de quoi en fait tout un plat.

3 – Prendre un grand bol de vert 

Camley Street Natural Park, King’s Cross

La proximité de la gare avec le Regent’s Canal en fait une source de verdure incomparable. Parmi les spots où faire le plein de (v)air, le Camley Street Nature Park. Créée à partir d’un ancien parc à charbon situé entre King’s Cross et Camden, cette réserve naturelle abrite poules d’eaux, fauvettes, papillons, tortues et grenouilles que l’on peut observer d’une plateforme flottante. Amateurs de belles plantes ? Direction le Skip Garden, recyclerie communautaire faite des bennes du chantier de King’s Cross où poussent légumes, herbes et végétaux. Et pour ceux qui ont la main verte, prenez part au Calthorpe Project, un espace communautaire pour socialiser, faire de l’exercice (dont du “futsal”, du football à petite échelle) et du jardinage. King’s Cross, en vert et pour tous !  

4 – Retomber en enfance  

Platform 9 3/4, King’s Cross

Un nom : Harry Potter. Petit mémo : tous les livres de la saga de J.K. Rowling commence par le départ pour Poudlard depuis la voie 9 3/4 de la gare de King’s Cross. En hommage à la plateforme qui sert de portail au monde magique, une moitié de chariot à bagages trône, comme figé au milieu de sa traversée vers le quai d’embarquement. Le spot à photos ne menant pas jusqu’à Poudlard, on poursuit le pèlerinage sur le parvis de la gare où trône un objet non volant identifié par les fans comme une reproduction géante de la cage d’Hedwige, la chouette de Harry. A l’intérieur, une balançoire adaptée aux petits comme aux grands. D’ailleurs pour les grands qui n’ont rien perdu de leur âme d’enfant, terminez par la balade au Drink, shop & Do. Cet espace créatif où l’on peut apprendre à faire de la céramique, cuisiner des cookies et danser jusqu’au bout de la nuit est le parfait terrain de jeu. 

5 – S’enhardir et frissonner  

The Hardy Tree, King’s Cross

A la recherche d’un lieu culte ? St Pancras Church est considérée comme l’un des plus anciens sites chrétiens. Reconstruit en 1847, le bâtiment contient quelques vestiges romains et normands. Si vous faites un détour par son cimetière, vous tomberez nez à nez avec the Hardy Tree. N’espérez pas prendre l’ombre au pied de cette immense frêne. Telles d’immenses racines, des pierres tombales l’encerclent. Les vestiges ont été (dé)placées par l’écrivain Thomas Hardy alors qu’il était stagiaire architecte. Pour les plus téméraires, poussez l’exploration jusqu’à The Crypt Gallery située sous l’église. Utilisée comme lieu de sépultures entre 1822 et 1824, la crypte s’est offert une cure de jouvence en 2002 pour renaître en galerie proposant expositions et événements artistiques.

6 – Shopper 

Fara, charity shop

En matière de mode, la sélection de King’s Cross est loin d’être short. Outre la galerie commerçante de la gare où de nombreuses marques ont posé leur vitrine, les fashionistas peuvent désormais s’offrir une virée shopping à Coal Drop Yards. Aménagée sur une ancienne zone industrielle, cette galerie commerçante à ciel ouvert offre pignon sur rue à des boutiques de mode et de déco à portée durable et novatrice. Le quartier n’oublie pas les petits budgets qui peuvent trouver chaussures à leurs pieds dans les charity shops. Notre préféré : Fara. Oxford Street n’a qu’à aller se rhabiller. 

7 – S’offrir un bouillon de culture pour être à la page 

Gagosian Gallery, Britannia Street

Avec la British Library à quelques mètres de la gare, King’s Cross est ancré dans la culture. Outre son incroyable sélection d’ouvrages, le lieu livre régulièrement des expositions de qualité à dévorer sans modération. “Incurables curieux” ? Vous êtes les bienvenus à la Wellcome Collection. Fondée par Sir Henry Wellcome, amoureux des voyages, le musée gratuit propose des ateliers, spectacles et des expositions permanentes sur la science et la médecine. Accueillant des grands noms et des artistes avant-gardistes, la Gagosian Gallery régalera les amateurs d’art contemporain. Dans un tout autre style, The House of illustration s’illustre comme la seule galerie publique sur les arts graphiques. Si vous avez le dessein de devenir artiste, le lieu propose des cours et ateliers. Terminez votre culture trip en chinant un livre à Word on Water, librairie flottante installée sur une péniche des années 20 amarrée sur le Regent’s Canal.