Que faire à Londres en mars 2019 ?

Saint Patrick Day mars londres
Saint Patrick Day

Des courses de crêpes à un défilé de joyeux irlandais en passant par des conférences sur le statut des femmes et des ateliers pour devenir expert ès café : le mois de mars 2019 s’annonce heureux et animé. Et pour cause, c’est l’arrivée du printemps. Découvrez que faire à Londres ce mois-ci.

Les incontournables

Pancake Races pour le Pancake Day, le 5 mars

Pancake Race

Amateur de course à pieds poêle, prenez le départ de l’une des pancake races organisées dans les rues de Londres. Cocasse, l’événement consiste à faire sauter une crêpe tout en courant. Le secret ne dit pas s’il sert de courir ou s’il est préférable de partir à poêle point mais la course vaut le coup d’œil… avant le coup de fourchette ! Car, après l’effort, le réconfort : direction l’une des meilleures crêperies de Londres

Les courses les plus mythiques (et rigolotes) prennent leur départ du London Bridge, de Greenwich Market, Borough Market, Leadenhall Market et de Great Spitafields.

St Patrick’s Day Festival, Trafalgar Square, du 15 au 17 mars 

St Patrick’s Day, Trafalgar Square

Du vendredi 15 au dimanche 17 mars, Londres vous met au vert. Et au(x) verre(s). Merci qui ? Patrick, saint patron de l’Irlande dont l’histoire dit qu’il aurait évangélisé le pays grâce à un trèfle, et la légende, que c’est à ce moment qu’il aurait chassé tous les serpents du pays (comprendre qu’il aurait converti le peuple irlandais). Depuis, tous les 17 mars, les citoyens irlandais arborent fièrement un trèfle à la boutonnière pour se souvenir de cet enseignement religieux et, surtout, trinquent à la santé de feu Patrick. À Londres, les festivités auront lieu à Trafalgar Square à travers un défilé, des spectacles de danse et des stands de nourriture. Prêt à faire tourner les serviettes ?  

Head of the River Race, River Thames, le 30 mars

Head of the River Race

Avis d’affluence sur la Tamise samedi 30 mars prochain. Ça vous fait une belle jambe, vous ne vous déplacez qu’à pieds ? Précisons qu’il s’agira d’une affluence de muscles ramant à bord d’avirons (plus de 400) depuis Mortlake jusqu’à Putney Bridge. Votre intérêt pour la Head of the River Race – plus vieille tradition sportive de la ville – est soudainement éveillé ? Coquin/e. Préparez un torrent d’applaudissement. 

Pour les engagés

Women Of the WorldSouthbank Centre, les 8 et 9 mars 

Women Of the World

Si les récents mouvements #meToo, Time’s Up, #balancetonporc ont ouvert la voie aux voix des femmes, le 8 mars – Journée internationale du droit des femmes -, reste une date phare pour les “célébrer”. Pour la 9e année consécutive, le Southbank Centre organisera The Women of the World, festival où artistes, écrivains et activistes prendront la parole à travers des conférences, performances, ateliers et conversations. L’occasion de s’interroger sur les combats menés et ceux qu’ils restent à accomplir.

Dîner orchestré par Anne-Sophie Pic et Clare Smyth, à la Dame de Pic London, le 11 mars

Anne-Sophie Pic et Clare Smyth

Lundi 11 mars, ce n’est pas une mais deux dames qui prendront les commandes des fourneaux de la Dame de Pic London. La cheffe résidente Anne-Sophie Pic s’est associée à la cheffe Clare Smyth pour imaginer un dîner célébrant les femmes dans la gastronomie. Leurs plats signature – deux de Clare Smyth et trois d’Anne-Sophie Pic – seront arrosés pour l’occasion de vins sélectionnés chez des femmes vinicoles et productrices. À ne pas manquer si vous souhaitez jouer la carte de l’enga(man)gement.

WWF Earth Hour, Carnaby Street, le 30 mars 

Carnaby Street, Earth Hour

Lancée en 2017 à Sydney par WWF pour sensibiliser la population au changement climatique, l’initiative invite les populations du monde entier à éteindre leurs lumières une heure durant. En 2018, des millions de personnes de 178 pays ont suivi le mouvement, plongeant leurs villes dans le noir pour qu’il y ait plus d’espoir. Vos lanternes étant à présent éclairées, il est temps de les éteindre chez vous ou en rejoignant le mouvement à Carnaby Street. Samedi 30 mars, la rue célèbrera l’Heure de la Terre en éteignant toutes ses lumières de 20h30 à 21h30. (Soyez) à la bonne heure.

Pour les foodistas

Gloria, THE trattoria de Big Mamma, Shoreditch 

Gloria, trattoria signée Big Mamma

Vendredi 22 février dernier, le jour de gloire de Big Mamma est arrivé. La Squadra – comme l’équipe se baptise – a ouvert les portes de sa trattoria à Shoreditch. De la déco super chiadée aux plats 100 % italiens, la version anglaise vaut autant le coup d’oeil et de fourchette que la V.O. française. C’est d’ailleurs Victor Lugger qui en parle le mieux.

Où : 54-56 Great Eastern St, EC2A 3QR

London Beer Week, dans de nombreux pubs et brasseries, du 12 au 18 mars

London Beer Week

Une semaine dédiée à la boisson nationale. Soiffards, ne vous méprenez pas ! L’idée n’est pas de vous “pinter” toute la semaine – l’abus d’alcool est dangereux pour la santé CQFD – mais de vous laisser séduire par de belles blondes, brunes, blanches, ambrées (c’est selon) et de découvrir les secrets de brassage de ces enivrants élixirs. Aux commandes du festival, les organisateurs de la London Cocktail Week et la London Wine Week. En somme, des passionnés qui ont de la bouteille.

London Coffee Festival, Old Truman Brewery à Brick Lane, du 28 au 31 mars 

London Coffee Festival (c) Gary Handley

Un festival de café au pays du thé, c’est fort… N’en déplaise à la Reine, le thé n’est pas la tasse de tous les Anglais qui ont créé ce festival – le plus grand organisé dans le pays -, pour célébrer la culture du café et son artisanat. Au programme des festivit(h)és : des séminaires, des démonstrations de baristas, des ateliers “Latte art live”, des dégustations multisensorielles et médidatives, et SURTOUT, l’occasion de comprendre ENFIN la différence entre un flat white, un latte et un cappucino. 

Avec les enfants

Kaleidoscope, Saatchi Gallery, à partir du 15 mars 

Kaleidoscope, Laura Buckley

Consistant principalement à se regarder sous différents angles et sur des murs en miroir, cette exposition immersive amusera les enfants et séduira les ado avides de selfies/posts Instagram/likes (qui auront le mérite d’être a minima artistique). Et s’ils vous posent la question, Kaleidoscope met en avant les oeuvres de neuf artistes contemporains internationaux travaillant sur différents supports dont des peintures vivantes, sculptures et last but not least, “Fata Morgana”, un immense kaléidoscope interactif signé de la londonienne Laura Buckley.

Pour les oiseaux de nuit 

Polo&Pan (c) Barrere Simon

Si l’on est amateur de groupes français, Mars, s’annonce comme un mois sans fausse note. Les groupes frenchies donneront de la voix dans les salles de concert londoniennes. Tandis que Hyphen Hyphen donnera le La mardi 5 mars au Heaven, les deux cousins lyonnais de The Blaze enverront leurs sons bien orchestrés mardi 12 mars à The Roundhouse; avec leurs envoûtantes mélodies Polo & Pan feront battre la chamade de leur public jeudi 14 mars au Printworks London. C’est le ténor de l’électro Vitalic qui terminera sous un tonnerre d’applaudissements vendredi 15 mars à l’Electric Brixton. Alors on danse ? 

Si les groupes français ne vous chantent pas, le boys band Take That se produira sur la scène du Royal Albert Hall jeudi 28 mars dans le cadre d’un concert caritatif organisé pour soutenir le Teenage Cancer Trust, un organisme dédié aux soins des jeunes atteints de la maladie. Un concert de louages.

Pour les amateurs d’art

Affordable Art Fair, Battersea, du 7 au 10 mars

Affordable Art Fair

Abordable, c’est ce que promet cette foire internationale de l’art qui permet d’acquérir des oeuvres d’artistes contemporains à partir de £100. Une coquette somme déjà, mais quand on aime, on ne compte pas, surtout lorsqu’il s’agit de trouver la perle rare qui remplacera la croûte de mamie Annie.  

The new Londoner, British Library, à partir du 22 mars 

The New Londoners, British Library

Vous êtes venu(e) à Londres pour siroter du thé avec Kate et Harry et c’est avez Pedro, Carlota et Paolo que vous avez sympathisé ? Rien de surprenant : selon l’ONU, des personnes originaires de près de 200 pays différents vivent actuellement à Londres. Une incroyable richesse culturelle photographiée par Chris Steele-Perkins et à découvrir (gratuitement) à la British Library dès vendredi 22 mars. Wonderful, grandioso, maravilloso, etc…