Brexit : les salades Florette s’implantent plus fortement sur le marché britannique

salades florette implantation royaume-uni brexit

L’incertitude planant autour du Brexit a incité de nombreuses entreprises à quitter le pays pour se relocaliser sur le sol européen. Mais ce n’est pas le cas pour toutes. Certaines ont pris le partie d’une autre stratégie économique. Ainsi, Agrial, un des premiers groupes coopératifs agricoles et agroalimentaires français et leader sur le marché des légumes frais au Royaume-Uni grâce à la marque Florette, a anticipé d’une autre manière le pire des scénarios : une sortie sans accord. L’entreprise vient en effet d’annoncer avoir décidé de conforter son implantation au Royaume-Uni en “sécurisant son approvisionnement de matières premières” en faisant l’acquisition de la société Angflor Limited, compagnie “innovante de production de salades” basée près de Colchester, dans l’Essex.

Fournisseur de longue date d’Agrial Fresh Produce Ltd., filiale britannique de la branche Légumes et Fruits frais, la société Angflor cultive notamment de la mâche et des jeunes pousses “dans un centre de production moderne et bénéficiant de l’un des meilleurs niveaux de luminosité du pays”. “Nous achetions depuis de nombreuses années des produits à Angflor, dont le site de production est progressivement passé de 11 à 28 hectares, nous permettant d’accroître notre capacité d’approvisionnement local”, explique Doug Robertson, directeur général d’Agrial Fresh Produce, “ce site très moderne est également doté d’un système de pointe pour l’utilisation d’eau, notamment autour de la récupération et du stockage de l’eau de pluie, le rendant ainsi auto-suffisant en eau”.