A cause du Brexit, (re)faire ses papiers d’identité au consulat devient une vraie galère

carte identite passeport Consulat galere

Trouver un créneau au Consulat général de Londres pour demander une carte d’identité ou un passeport s’est transformé en une tâche ardue. En effet, depuis près d’un mois maintenant, lorsque l’on se rend sur le site internet de l’institution et que l’on demande à prendre rendez-vous, on se voit inlassablement indiquer : “Actuellement, tous les créneaux pour la démarche ‘Dépôt de demande d’inscription, de passeport, de CNIS’ sont occupés. Nous vous invitons à réitérer votre demande plus tard”. De plus, il n’est nulle part indiqué quand d’éventuels créneaux seront disponibles dans un futur proche ou même lointain.

Alors, devant cette paralysie du site du consulat, on peut nourrir des inquiétudes si l’on a besoin assez urgemment de réaliser une demande ou un renouvellement de papier d’identité. Face à ces préoccupations, les agents consulaires restent optimistes comme l’affirme l’Ambassade de France. “Il existe toujours des créneaux. Plus de 200 rendez-vous sont libérés tous les jours, il faut donc continuer de consulter régulièrement le site pour s’inscrire. Face à la forte augmentation des demandes, les équipes du consulat sont totalement mobilisées et un renforcement des effectifs a déjà été accordé à l’automne dernier”.

“Plus de 200 rendez-vous libérés tous les jours”, d’après l’Ambassade

Cette situation de saturation est assez inédite pour le consulat. Toujours selon l’ambassade, elle intervient dans la continuité d’une forte augmentation des demandes de ce type de démarches depuis deux ans. “Le consulat a ainsi délivré plus de 35.700 titres d’identité et de voyage en 2017 et plus de 37.000 en 2018. 230 personnes sont quotidiennement reçues sur rendez-vous au consulat à Londres dans le cadre d’une demande de passeport ou de carte nationale d’identité. Plus de 200 personnes s’y rendent également tous les jours pour retirer leur titre”.

Interrogée sur un éventuel lien entre la hausse des demandes de démarches et le Brexit, l’Ambassade déclare ne pas pouvoir établir de relation directe entre ces deux phénomènes. Néanmoins, elle n’écarte pas la possibilité que la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne puisse avoir une certaine influence : “D’une manière globale, on constate que le nombre de démarches effectuées auprès du Consulat général a considérablement augmenté depuis le référendum de 2016. De plus, il est clair que les interrogations de certains compatriotes sur les conditions de circulation entre la France et le Royaume-Uni après le Brexit, et la perspective de devoir demander le settled status, conduisent également un nombre important de ressortissants français, ces dernières semaines, à solliciter le consulat“.

Ainsi, il va falloir faire preuve de patience et d’abnégation si l’on désire décrocher un rendez-vous. La solution est donc de passer la matinée à réactualiser la page web des disponibilités, voire la journée s’il le faut. Pour toute question ou demande, l’Ambassade insiste sur le fait que “le consulat est toujours disponible, accessible par tous via ses adresses mail”. Enfin, dans les cas d’urgences avérés, l’institution “aide naturellement les Français à réaliser leurs démarches en priorité”.