L’impact de la politique d’Emmanuel Macron sur l’euro

emmanuel macron politique impact euro

En savoir plus


Currencies Direct
vous fait gagner du temps et de l’argent lors de vos transferts.
Contactez Guillaume Tardivat : +44 (0) 2078479400 –ext. 4524 ou par mail

(Article partenaire) C’est avec soulagement que la scène internationale avait accueilli l’élection d’Emmanuel Macron en 2017, suite à une campagne tendue face à des opposants considérés comme populistes et extrémistes. Pour les Français, l’élection de Macron était aussi synonyme de renouveau, un nouveau souffle qui apportait un espoir de redynamisation de l’économie française endormie.

Avec son parti fraîchement formé La République En Marche!, Emmanuel Macron a su pendant sa campagne s’attirer le soutien d’une bonne partie des électeurs français, son programme parlant aussi bien aux chefs d’entreprise qu’aux travailleurs plus modestes.

Le taux de chômage élevé en France par rapport à d’autres grandes économies telles que les Etats-Unis ou l’Allemagne, ainsi que la faible croissance économique du pays avaient créé une frustration au sein de la population française et engendré un appel au changement. Changement qu’Emmanuel Macron a réussi à incarner pendant sa campagne de 2017.

Cependant, deux ans après son élection, l’optimisme initial des Français semble s’effriter…
C’est l’heure du bilan : qu’a accompli le président Macron ces deux dernières années ?

Une réforme rapide du marché du travail

Une des premières actions significatives d’Emmanuel Macron en tant que président de la République fut de réformer en profondeur le marché du travail. Si les réformes ont été bien reçues parmi les économistes, celles-ci permettant en théorie de booster la productivité des entreprises françaises et d’augmenter la flexibilité du marché, elles l’ont beaucoup moins été par l’opinion public. En effet, ces réformes ont été perçues par beaucoup de Français comme une atteinte au pouvoir des syndicats, favorisant injustement les grands patrons par rapport aux travailleurs.

Si les chiffres montrent que le taux de chômage a en effet baissé en France depuis le début de la présidence de Macron (de 9.5% à 8.8%), le chemin est encore long pour rattraper les puissances économiques rivales…

Les Gilets jaunes

La conséquence la plus visible de la politique d’Emmanuel Macron est incontestablement le mouvement des Gilets jaunes, qui a débuté fin 2018 suite à l’annonce d’une hausse de la taxation de l’essence. Beaucoup de Français ont considéré cette hausse injuste et fragilisante pour les plus pauvres, alors que les plus riches bénéficient encore d’un régime de taxes favorable en France.

Les manifestations des Gilets jaunes ont fini par forcer le gouvernement à faire un pas en arrière et à faire des concessions, mais même ainsi la pression est restée forte et la colère des Français continue de se faire entendre.

De moins en moins de soutien

Les concessions faites par Emmanuel Macron suite au mouvement des gilets jaunes ont inévitablement freiné l’application de son programme de réforme économique cette année. De plus en plus désigné comme le “président des riches”, le président de la République voit ses soutiens s’amenuiser.

Les attentes et appréhensions sont donc grandes vis-à-vis des élections européennes qui arrivent en mai. En Marche! va-t-il sombrer ou garder le cap ? Un échec pourrait faire perdre encore plus d’élan au programme d’Emmanuel Macron, laissant alors l’économie française en état de demi-réforme.

Faire face à l’avenir

Emmanuel Macron a toujours soutenu que les résultats de ses réformes ne seraient visibles qu’après 18 à 24 mois d’application de son programme. S’il est vrai que le taux de croissance annuel a augmenté en 2017, arrivant jusqu’à 2.8%, cet élan semble cependant s’être amenuisé avec le temps.

Des facteurs extérieurs ont joué un rôle : les conditions de croissance de la France se sont détériorées, laissant moins de marge de manœuvre au président Emmanuel Macron qu’il l’aurait espéré. Le succès apparent de son programme à son lancement a également été freiné par des pressions extérieures grandissantes, comme les tensions commerciales avec les Etats-Unis ou encore le climat d’incertitude régnant au sein de l’Union Européenne suite au vote du Brexit.

Aujourd’hui, le Président devant trouver l’équilibre entre les concessions faites aux gilets jaunes et ses obligations fiscales, la France semble s’approcher dangereusement de la limite de déficit autorisée par l’Union Européenne. Cela pourrait annoncer l’arrivée de nouvelles mesures d’austérité, avec à nouveau un risque de mécontentement des citoyens.

L’impact de la politique d’Emmanuel Macron sur l’euro

La France étant la deuxième économie la plus importante de la zone euro, le ralentissement de son économie pourrait avoir un aspect négatif sur la monnaie de l’Union Européenne.

La Banque Centrale Européenne est déjà réticente à l’idée d’augmenter les taux d’intérêt, ce qui défavorise l’euro par rapport à d’autres devises. Si la fragilité de la France s’accentue, alors la Banque Centrale pourrait devenir encore plus réticente, et l’euro pourrait plonger face à des devises comme la livre anglaise.

Si vous voulez transférer de l’argent depuis la France et désirez être au courant de toute fluctuation du cours de l’euro, inscrivez-vous ici pour recevoir des points info réguliers de la part de Currencies Direct sur les taux de change et ainsi saisir les bonnes opportunités pour vos transferts d’argent.

Pour en savoir plus sur les services que Currencies Direct vous propose pour vous faire gagner du temps et de l’argent lors de vos transferts, contactez Guillaume Tardivat au +44 (0) 2078479400 – ext. 4524 ou par email à [email protected].

———
Note: les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de French Morning. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.

En savoir plus


Currencies Direct
vous fait gagner du temps et de l’argent lors de vos transferts.
Contactez Guillaume Tardivat : +44 (0) 2078479400 –ext. 4524 ou par mail