La place de l’Alma à Paris prendra bientôt le nom de la princesse Diana

pont alma place diana princesse galles paris
Crédit : Wikipédia

Mercredi 29 mai, la mairie de Paris a annoncé qu’elle s’apprêtait, pour rendre hommage à Diana, à rebaptiser la place de l’Alma, située près du pont où a eu lieu l’accident qui aura coûté la vie à la princesse de Galles le 31 août 1997. Le conseil municipal devrait en effet voter cette mesure dès la fin du mois de juin.

Le site en question est donc celui adjacent au tunnel de l’Alma, où Diana et son compagnon de l’époque, Dodi Al-Fayed – ainsi que leur chauffeur français -, ont été tués dans un accident de voiture, après avoir été pris en chasse par des paparazzi depuis leur hôtel du Ritz. Le lieu abrite déjà une flamme de la liberté, utilisé jusque-là comme mémorial non officiel. Mais comme le souligne le site Harpers Bazaar, “le monument – une réplique à la feuille d’or de la flamme du flambeau de la Statue de la Liberté – a été offert à Paris par le journal américain International Herald Tribune en 1989 pour célébrer en partie le 100ème anniversaire de l’impression de la publication en France, mais aussi en remerciement à la France pour les travaux de restauration de la Statue de la Liberté réalisés trois ans plus tôt par deux entreprises françaises”.

Déjà un mémorial à Londres

Il fallait donc une vraie place où le public pouvait venir rendre hommage officiellement à la princesse de Galles. “Nous avons décidé de renommer cette place, car elle avait déjà été revendiquée par des Parisiens et des touristes au nom de Diana”, a déclaré un responsable de la mairie au quotidien britannique The Telegraph.

Dans la capitale anglaise, un mémorial, sous forme d’une fontaine, a également été installé près de Kensington Palace, ancienne résidence de la princesse après son divorce avec le prince Charles. Un jardin en son honneur a aussi été inauguré, jardin où son fils, le prince Harry, a annoncé officiellement en novembre 2017 ses fiançailles avec l’actrice américaine Meghan Markle.