Avec leur Café Tangerine, Limpet Barron et David Hughes apportent une touche britannique à l’Institut français

Limpet Barron tient le café tangerine avec son mari David Hughes
Limpet Barron cuisine et gère le Café Tangerine avec son mari David Hughes

Infos pratiques

Plus d'informations ici

Ça y est, l’Institut français a enfin un nouveau prestataire pour son café depuis jeudi 31 octobre, après plus de sept mois de recherche. De quoi ravir les plus de 200.000 visiteurs qui viennent chaque année dans ce lieu dédié à la culture française. Son nom : le Café Tangerine. Il est tenu par un couple britannique, Limpet Barron et David Hughes, qui étaient auparavant au Tangerine Dream Café dans le Chelsea Physic Garden.

Assistante de designer de mode, fleuriste et chef depuis près de 30, Limpet Barron a plusieurs cordes à son arc. Dans les années 90, elle a appris beaucoup sur la restauration au côté du cuisinier britannique Jamie Oliver, alors qu’elle travaillait à ses côtés au River Café, dans le quartier de Hammersmith. Maintenant installée dans l’Institut français, la gérante de 61 ans fait les pâtisseries et les plats du Café Tangerine, avec l’aide de son mari et de son équipe restée inchangée depuis son départ du Chelsea Physic Garden. Les managers de cet ancien établissement ayant changé, elle a en effet été contrainte de le quitter après y avoir travaillé pendant 14 ans.

Une belle aubaine pour le Café Tangerine

Après quelques mois à travailler en tant que traiteurs, Limpet Barron et son mari sont mis en relation avec l’Institut français par une connaissance commune dès mars dernier. Il faudra ensuite six mois de procédures avec les services français pour que l’espace de restauration soit aux mains des deux Britanniques. Ils succèdent alors à Aubaine, une chaîne de boulangeries et restaurants. Après quelques travaux, ils ouvrent officiellement le Café Tangerine jeudi 31 octobre, lors d’une soirée d’inauguration qui aura réuni plus de 400 convives.

le café tangerine offre un décor chaleureux
De nouvelles chaises colorées ont été installées pour une atmosphère chaleureuse ©LimpetBarron

Après toutes ces années de travail à Chelsea, les fidèles de son précédent établissement ont tout naturellement décidé de venir jusqu’à South Kensington pour retrouver le savoir-faire de la gérante. “Ce qui est sympa, c’est que la clientèle de notre ancien café est venue avec nous au Café Tangerine. Ça nous fait très plaisir”, se satisfait-elle. Mais il y a aussi tout un nouveau public à satisfaire. “Depuis notre ouverture, les habitués de l’Institut sont contents d’avoir un endroit où se restaurer. J’ai essayé de le rendre convivial et confortable”, poursuit Limpet Barron.

Un environnement qui se veut chaleureux

Ce lieu est en effet agréable à vivre avec du mobilier en bois, des banquettes jaunes moutardes, des abat-jours en osier et même des fleurs fraîchement cueillies. “Je déteste le plastique !”, justifie-t-elle. A la carte on retrouve de la restauration froide avec des snacks salés et sucrés : madeleines, gâteaux à l’orange, brownies mais aussi des soupes, des sandwichs et des plateaux de fromages français. “Je veux proposer une restauration simple avec des plats français mais agrémenté d’une touche britannique grâce à des ingrédients locaux, le but est de mélanger les deux cultures”, explique la gérante. Des cocktails sont aussi proposés ainsi que du vin français.

Au café tangerine, dans l'Institut Français, des pâtisseries faites maison sont proposées.
Les pâtisseries sont faites par Limpet Barron et son équipe

Pour l’instant, le café Tangerine est ouvert de 11am à 9pm sauf le lundi (5pm-9pm). Ces horaires sont calés sur les séances du Ciné Lumière qui fait partie de l’Institut français. “Selon notre succès et les envies des clients, on pourra adapter nos heures d’ouverture et notre restauration. Pour l’instant, on reste dans la simplicité”, confie Limpet Barron.

Infos pratiques

Plus d'informations ici