Visiter Londres gratuitement, c’est possible

Visiter Londres gratuitement
Crédit : Unsplash / Benjamin Davies

Si Londres a la réputation d’être une capitale où la vie coûte cher, notamment pour les touristes, elle revêt également de nombreuses possibilités de découvertes gratuites et dépaysantes. French Morning London vous propose un tour d’horizon de ces activités.

Un peu de culture

The National Gallery
Crédit : Flickr / René

Joyaux culturels inestimables, les musées publics londoniens ont la particularité de donner accès gratuitement à leurs expositions permanentes. Impossible donc de ne pas trouver son bonheur entre les peintures de la National Gallery, les sarcophages du British Museum, les créations contemporaines de la Tate Modern ou encore la richesse des collections du Victoria and Albert museum. A noter tout de même que la plupart de ces établissements ferment leurs portes entre 5.30pm et 6pm.

Pour que la visite dure, même au plus creux de la nuit, rien de tel qu’un petit tour dans l’un des nombreux spots de street art que compte la capitale anglaise tels que Shoreditch ou Brick Lane. Ne reste qu’à chausser de bonnes baskets et à partir par exemple sur la trace des œuvres du célèbre Banksy.

Les admirateurs du faste de la couronne britannique apprécieront quant à eux la mythique relève de la garde qui se tient les lundis, mercredis, vendredis et dimanches – lorsqu’il ne pleut pas – à 11am devant le palais de Buckingham Palace. Pour en profiter pleinement, il est préférable d’arriver en avance et de se positionner à proximité des grilles du palais.

Balade au fil de l’eau

Little Venice sur Regent Canal
Crédit : Flickr / Geoff Henson

Pour une véritable et incontournable escapade londonienne, les bords de Tamise ont le mérite de donner à voir au badaud un large spectre de ce que la capitale anglaise a à offrir. Le meilleur spot pour débuter cette balade est sans doute The Tower of London (située juste à côté de la station de métro Tower Hill). Après avoir traversé le fabuleux Tower Bridge, il ne reste qu’à flâner sur les quais de la rive sud en s’étonnant de la forme singulière de l’Hôtel de ville puis de l’histoire incroyable du Golden Hinde – reconstitution d’un navire marchand du XVIème siècle – avant de se retrouver face à l’impressionnante Hay’s Galleria. Plus loin, vous découvrirez The Anchor – l’un des plus vieux pubs d’Angleterre – puis le Millenium Bridge visible dans le sixième volet d’Harry Potter et enfin Big Ben.

Si vous préférez la nature et les oiseaux qui chantent, une petite marche le long de Regent Canal vous permettra de profiter d’un havre de calme tout en appréciant le charme de Little Venice (“petite Venise” en français).

Un moment pour se recueillir

Temple bouddhiste de Wimbledon
Crédit : Flickr / James Edward Hughes

A Londres, la visite des églises a la particularité d’être payante et même plutôt onéreuse. Mais pour pénétrer gratuitement dans St Paul’s Cathedral ou s’imaginer un destin royal à Westminster Abbey, la meilleure solution reste de se rendre à l’un des offices musicaux ou religieux organisés chaque jour. La Southwark Cathedral a quant à elle le mérite de la gratuité en plus d’être la plus ancienne église de la capitale anglaise.

Si vous êtes à présent à la recherche d’autres spiritualités, le Buddhapadipa Temple est ouvert aux visites les week-ends. L’intérieur de ce temple bouddhiste situé à Wimbledon est en effet riche de peintures flamboyantes au milieu desquels le visiteur se plaira à reconnaître Mona Lisa ou encore G. W. Bush.

Marcher à couvert (ou à découvert)

Covent Garden
Crédit : Flickr / Paul J

Outre la carte postale de Covent Garden, ce ne sont pas les marchés qui manquent pour découvrir les cuisines des quatre coins du monde ou tout simplement profiter de l’énergie londonienne. Pour les plus gourmands, Borough Market prend vie tous les jours à deux pas du London Bridge. Sinon, pour faire quelques emplètes, rien de tel que les échoppes de Camden Town, Brick Lane ou encore Portobello Road (le samedi).

Par ailleurs, le marché aux fleurs de Columbia Road métamorphose chaque dimanche – de 8am à 3pm – cette rue commerçante en jardin parsemé de fleurs en tout genre et même de bananiers de trois mètres de haut.

Enfin, quelques marchés couverts font également partie de la liste des incontournables comme par exemple le Leadenhall Market.

En prendre plein la vue

Vue panoramique de Sky Garden
Crédit : Unsplash / Alex Kalligas

Parmi les points de vue inégalables de Londres, le Sky Garden occupe sans doute le haut du podium. Situé au 35ème étage d’un des plus impressionnants gratte-ciel de la City, cette terrace végétale, accessible gratuitement sur réservation, offre une vue panoramique véritablement saisissante. Si toutefois les places venaient à manquer, d’autres rooftops proposent également une expérience similaire.

Se mettre au vert

Ecureuil de St James' Park
Crédit : Unsplash / Daniel Martins

Lorsque le temps est clément, difficile de résister à l’appel des immenses parcs dissimulés dans l’hypercentre de Londres. Feuilleter un bon livre tout en regardant passer les écureuils et pélicans de St James’ Park, que demander de mieux ? Sinon, vous pouvez également vous réfugier à Hyde Park, Green Park, Regent Park ou Richmond Park. Pour un peu plus de dépaysement, il est également possible de découvrir des insectes méconnus à la forêt d’Epping ou bien de retrouver son âme d’enfant en se rendant dans une ferme communautaire.