Demandes de settled status : les Français restent encore loin derrière

settled status nombre demandes francais brexit

La confirmation de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne au 31 janvier a certainement influé sur la hausse importante de demandes de pre-settled et settled status. En effet, au 31 janvier dernier, le nombre de candidatures reçues par le Home Office était de 351.800. Ce qui porte au chiffre total de 3.107.900 démarches engagées depuis la mise en place de ces nouveaux statuts en mars 2019.

Les Polonais restent premiers du classement des nations de l’Union européenne avec 585.400 demandes, suivis par les Roumains (498.700), les Italiens (322.100), les Portugais Portugal (251.700), les Espagnols (191.500), les Lituaniens (157.000) et les Bulgares (156.600). Les Français demeurent huitième du classement avec 118.100 demandes de pre-settled et de settled status depuis près d’un an. Rien qu’en janvier, 13.900 ressortissants français ont fait la démarche. “Les citoyens européens d’une manière générale auront légalement jusqu’au 30 juin 2021 pour faire la démarche”, rappelle le consul général de Londres, Guillaume Bazard.

En revanche, il encourage tous ceux et toutes celles qui ne l’auraient pas encore fait d’engager leur demande le plus tôt possible. “Il faut le faire et le plus rapidement possible car sans cela, les personnes pourraient se retrouver en situation irrégulière après le 30 juin 2021”, avertit le consul.