Get Groomed, l’application au service des hommes, continue à grandir

get groomed giuliano dore application londres
Giuliano Dore et Sabrina Vijaykumar

£50.000, c’est la somme minimale qu’il leur faudrait pour amener leur application Get Groomed, créée il y a deux ans à Londres, vers une nouvelle étape. Les deux co-fondateurs, le Belge Giuliano Dore et l’Indienne Sabrina Vijaykumar, lancent donc un appel au financement participatif. “Cette somme nous permettra d’engager plus de marketing, d’avoir un peu plus de temps pour travailler sur la plateforme”, explique le jeune homme de 28 ans, qui verra bien aussi cette application sortir des frontières londoniennes.

Une application au poil pour les hommes

Get Groomed est réservée aux hommes. En un clic, elle leur permet de prendre rendez-vous avec un coiffeur/baber à n’importe quelle heure et n’importe où dans Londres. C’est le professionnel qui se déplace jusqu’au client qui le choisit selon son profil et son expertise. Offrir une telle plateforme à la gent masculine est née de l’expérience personnelle de Giuliano Dore. “En arrivant à Londres, j’avais vraiment du mal à trouver un bon coiffeur. J’ai fait beaucoup de salons, mais j’étais rarement satisfait”, explique le Belge. Même en allant sur le net, difficile de se fier aux avis et recommandations des internautes, “souvent biaisés”. 

Alors comment faire ? “C’est ma partenaire en affaires, Sabrina Vijaykumar, qui m’a soufflé l’idée”, explique-t-il. Les femmes ne sont pas en reste en termes d’applications pour trouver par exemple un bon coiffeur. “Elle m’a parlé de Blow, une application de services de beauté à domicile, qui a réussi à lever des millions pour son développement”, commente Giuliano Dore. Pourquoi donc ne pas proposer la même chose aux hommes, se demande-t-il ? 

get groomed application londres

Pour concrétiser cette idée, le Belge peut compter sur ses expériences en startups. Informaticien indépendant installé à Londres depuis 2016, le jeune homme a pu apprendre les principaux filons de la création d’une application en travaillant pour des entreprises digitales et des agences web. Au moment du lancement de Get Groomed, son associée et lui continuent de travailler parallèlement à ce projet. Un vrai challenge pour jongler entre les heures de bureau et trouver les coiffeurs qui rejoindront la plateforme. Mais ils y parviennent avec succès. Mieux, ils décrochent une subvention de £5.000 de la part du borough de Tower Hamlets, après avoir présenté leur projet. L’application est alors mise en ligne il y a deux ans avec des premiers professionnels inscrits.

Des grandes entreprises leur ont fait confiance

Le tremplin, c’est l’entreprise Transferwise qui va leur offrir rapidement. “Elle nous a trouvés sur internet et nous a contactés pour nous demander de participer à un événement spécial pour ses employés”, raconte Giuliano Dore. Un coiffeur de Get Groomed est alors dépêché sur place pour prendre soin des salariés lors de cette soirée. Puis le bouche-à-oreille fait son effet. Pernod-Ricard, Dr. Martens, Groupon… autant de grosses sociétés qui ont fait et font encore appel aux services de l’application pour des événements corporates. Le Belge et son associée ne s’attendaient pas à un succès aussi fulgurant. “Ce qui est bien, c’est qu’avec Sabrina, on a toujours eu la même vision pour notre startup. On échange tout le temps sur de nouvelles idées. On s’entend très bien et c’est très important dans un tel contexte”. 

Ces premiers succès leur font gagner en assurance, mais l’argent reste le nerf de la guerre. Alors pour continuer à se développer, à faire évoluer la plateforme, les deux chefs d’entreprise sont aujourd’hui à la recherche de fonds supplémentaires. En lançant un appel au financement participatif, ils espèrent récolter au moins £50.000. Ils croient fort au potentiel de Get Groomed. Surtout pour les coiffeurs. “Ce qui est bien pour eux, c’est que l’application a été construite autour d’eux, pour eux”, confie Giuliano Dore. Qu’ils soient salariés dans un salon, qu’ils soient indépendants, ils choisissent leurs disponibilités et travaillent à leur rythme.

Dès qu’un client réserve, ils sont informés par une notification et peuvent ainsi valider ou non. La force de Get Groomed, insiste le Belge, c’est également que les coiffeurs sont certifiés et surtout les avis laissés sur le site ou l’application sont “réels”. “Ce sont des vraies ‘reviews’, rien n’est inventé. C’est quelque chose de très important pour nous. Il faut que le client puisse connaître le niveau du professionnel sans avis biaisés”. 

get groomed application coiffeur barber

Déjà 23 investisseurs

Si les premiers recrutements de coiffeurs étaient difficiles, car les deux associés souhaitaient impérativement proposer que de très bons professionnels aux clients, aujourd’hui les choses ont bien changé. Surtout que la plateforme a aussi évolué. “Au début, pour les factures, il fallait passer par un logiciel. Maintenant tout est automatisé”. Giuliano Dore et Sabrina Vijaykumar espèrent, avec la somme récoltée, continuer à perfectionner l’interface, à la fois pour les clients et les coiffeurs, mais aussi à faire connaître davantage Get Groomed.

“Lancer une startup à Londres, ce n’est pas très compliqué, mais c’est le financement qui fait la vie ou la survie d’une application”, commente, très lucide, le jeune homme, “on parle beaucoup des fondateurs qui ont réussi mais on ne dit jamais comment. Certes, ils ont travaillé dur, mais une des raisons de leur succès, c’est le réseau et les investisseurs”. Il cite pour exmeple Facebook, qui a démarré avec un fonds de $250.000. “Les réussites partant de rien sont extrêmement rare, comme celle de WhatsApp”. 

Le crowfunding est donc la solution idéale pour Giuliano Dore et Sabrina Vijaykumar. Depuis la mise en ligne de leur appel fin janvier, déjà 23 investisseurs ont misé sur eux, et ils ont déjà récolté près de £15.000.