L’humoriste anglais Paul Taylor tacle l’organisation des César

paul taylor cesar france
Crédit : Youtube Paul Taylor

Alors que la polémique sur la cérémonie des César n’en finit plus de faire couler de l’encre outre-Manche, après la remise du prix du meilleur réalisateur à Roman Polanski, d’autres ont choisi l’humour pour décrire l’ambiance “étrange” de la soirée du vendredi 28 février.

Dans une vidéo postée sur son compte Youtube et vue près de 30.000 fois en deux jours, Paul Taylor, humoriste anglais découvert en France avec ses hilarantes vidéos What the fuck France diffusées sur Canal Plus et qui enchaîne depuis les succès sur scène, s’est en effet moqué des “French Oscars”.

Il a démarré sa séquence en expliquant qu’il a été le premier surpris de son invitation à la dernière minute à cette soirée célébrant le cinéma français. “Moi, le petit Paul Taylor, ai été invité. Je me suis posé moi-même la question de savoir pourquoi, mais je ne sais pas vraiment”, rit-il avant d’ajouter, “mais j’en suis arrivé à la conclusion que l’industrie du cinéma français devait être dans une situation bien “merdique”. Sur les 2.000 personnes qui seront présentes ce soir dans la salle, j’y serai aussi. Comme s’ils ne pouvaient pas trouver des gens plus importants dans l’industrie du film, alors que moi, je n’en fais même pas partie”. 

“C’est incroyablement ennuyeux”

C’est ainsi que Paul Taylor a alors enchaîné en abordant la polémique des 12 nominations du réalisateur français Roman Polanski. “Pour ceux qui ne savent pas qui c’est, c’est un célèbre violeur franco-polonais, réalisateur à ses heures perdues (…). Il a annoncé publiquement qu’il ne viendrait pas à la cérémonie, c’est certainement pour cela que j’ai dû être invité à la soirée, je vais prendre son siège vide”.

Se moquant de lui-même, en racontant qu’il ne portera pour l’occasion qu’un costume signé Hugo Boss acheté il y a 8 ans, une chemise de la marque Uniqlo et un nœud papillon Colonel Moutarde, l’humoriste “Franglais” a ensuite pris la route pour la salle Pleyel. Là-bas, avec son téléphone, il a filmé les coulisses de la soirée où visiblement il ne connaissait personne. “Il est 23h20, la cérémonie a commencé il y a près de deux heures et demi, et c’est incroyablement ennuyeux (…). Je ne connais aucune des personnes récompensées. Pire, les gens se sont ennuyés au bout de trois minutes. Les personnes installées devant moi étaient déjà sur leur téléphone portable regardant les dernières informations sur le coronavirus”.

Paul Taylor a ensuite partagé la séquence de la remise du prix pour le meilleur réalisateur, où justement Roman Polanski a été récompensé pour son film J’accuse, basé sur l’affaire Dreyfus. Puis à la fin de la soirée, il a repris son face caméra pour expliquer que l’ambiance de ces 45ème César était “très étrange”. “Plus de trois heures de cérémonie, sans pause pipi, sans pause publicitaire, mon Dieu !”, a-t-il expliqué, avant de filer au dîner qui avait lieu au Fouquet’s. “Selon mon avis, honnêtement, tout a été trop long, politique. Les discours étaient bizarres, certaines séquences d’introduction et d’animation n’étaient pas top. Je ne comprends pas vraiment pourquoi les gens viennent à cette cérémonie”, a-t-il conclu.