Charlie’s Gourmet, la pâtisserie en ligne qui a du chien

valerie brun charlies gourmet londres

Pourquoi se faire plaisir ne serait réservé que pour les êtres humains ? Valérie Brun, heureuse propriétaire d’un Golden Retriever, s’est posée la même question. La Franco-bolivienne, née en Colombie, vient donc de lancer sa pâtisserie pour chiens, Charlie’s Gourmet, qui va régaler les papilles du meilleur ami de l’homme.  

Parmi les douceurs proposées sur le site internet, des biscuits à la fleur de canneberge, au gingembre, à la fraise, à la camomille, à la menthe, aux graines de chia ou encore aux arachides et au sésame… Mais pas que. “Il y a aussi des produits déshydratés comme des pieds de poulets mais aussi du cœur, du foie et des reins de bœuf ou d’agneau. Je voulais qu’il y en ait pour tous les goûts, autant pour les chiens carnivores que pour ceux végans ou végétariens”, explique Valérie Brun. Les recettes de Charlie’s Gourmet, toutes testées et validées par son cobaye numéro un, son chien Charlie (qui a donné son nom à l’entreprise), ont été élaborées avec l’objectif de proposer des produits sains et équilibrés pour les compagnons à quatre pattes. 

charlies gourmet londres gateaux pour chiens

Ancienne critique culinaire, Valérie Brun en connaît un rayon sur la gastronomie. “J’ai vécu 18 ans en Amérique du Sud, puis en France, à Cannes, avant de travailler pour le Helsinki Times pendant deux ans”, explique la Française. C’est en Finlande qu’elle a d’ailleurs adopté son Golden Retriever. C’est lui qui lui aurait “sauvé la vie”. “J’ai connu une période de chômage, puisque le journal a fermé ses portes. Je ne trouvais pas d’autre emploi car je parlais très peu le finnois. J’étais un peu déprimée et je me sentais perdue”.

C’est sa fille de 11 ans qui lui suggère alors de prendre un chien. A l’époque, Charlie, prénommé d’après la bande dessinée Charlie Brown (Brun se traduisant Brown en anglais), n’était qu’un chiot de trois mois et demi. “Je suis littéralement tombée sous le charme”, raconte Valérie Brun, “il m’a réveillé de ma déprime, je n’avais pas le choix parce qu’un chien a besoin de sortir, d’être promené. Cela m’a fait le plus grand bien”. 

“Ce n’est pas quelque chose qu’on voit tous les jours”

Après son expérience en Finlande, elle s’envole pour les Etats-Unis, mais cette expérience ne lui plaît pas. “C’était trop loin de tout, de l’Europe que je considère comme chez moi même si je suis née en Colombie”, confie Valérie Brun. Elle choisit Londres comme port d’attache, car elle voulait continuer à vivre dans un pays où l’anglais était la langue principale. Elle retourne sur les bancs de l’école et obtient son diplôme de juriste. “Le seul problème, c’est que je n’ai pas trouvé de travail ensuite”, se désole-t-elle encore, “personne ne voulait m’embaucher. On me disait que j’avais les connaissances mais pas l’expérience”. Malgré de multiples tentatives et un stage auprès de la cour criminelle Old Bailey de Londres qu’elle a adoré, elle n’a pas réussi à atteindre ses ambitions. 

Pleine d’optimisme, Valérie Brun ne se laisse pas abattre. “Depuis petite, j’adore pâtisser. Je fais beaucoup de biscuits, de gâteaux”. Malheureusement, ouvrir une boutique coûte bien trop cher à Londres. De même vendre en ligne nécessiterait de louer une cuisine homologuée. “Finalement, sur les conseils d’une amie, je me suis dit en septembre dernier : “pourquoi ne pas proposer des petites douceurs pour chiens ?”. Ce n’est pas quelque chose que l’on voit tous les jours, alors c’était très tentant. Et puis, cela ne me demandait pas beaucoup d’investissement pour lancer ça depuis chez moi, puisqu’il ne me fallait qu’un déshydrateur alimentaire”.

charlies gourmet gateaux pour chiens londres

Pour se démarquer avec Charlie’s Gourmet, la Française choisit de produire les commandes le jour (les livraisons se font le lendemain) même par souci de service clients, mais aussi d’écologie. “Comme ça tout est frais et surtout rien n’est en stock car je suis très sensible à la question du zéro déchet. Cela vaut pour les biscuits et les muffins que je propose, à l’exception des produits déshydratés qui peuvent être conservés plus longtemps”, explique la cheffe d’entreprise. Elle peut aussi travailler sur des demandes spécifiques, comme pour des baumes et crèmes 100% naturelles à utiliser pour les pattes ou les poils. “Je fais aussi des sprays pour éviter les tiques et les puces”. 

Charlie’s Gourmet, né d’un moment de nouveau “désespoir professionnel”, la rend, confie-t-elle, bien plus heureuse qu’elle ne l’aurait imaginé. “Je pensais qu’être juriste était ce qui me plaisait profondément, mais, bien que je continue à aimer ce métier, je suis reconnaissante de ce changement de cap. C’est plus noble, c’est plus humain, je me sens à ma place”. Sa précédente expérience en marketing quand elle vivait en France l’aide aujourd’hui beaucoup pour Charlie’s Gourmet, comme la gestion des réseaux sociaux et de son site internet. Passionnée par ce qu’elle fait, Valérie Brun réfléchit déjà à l’avenir. “J’aimerais proposer de nouveaux produits, comme des gâteaux d’anniversaire, des aliments salés également, comme des croquettes”, détaille-t-elle.