Jenna Lambert s’est piquée de passion pour les “butineuses” et œuvre à leur protection

Les butineuses box jenna lambert
Jenna Lambert

“Ensemble, nous pouvons faire la différence”, pense Jenna Lambert. Cette Française, installée à Londres depuis plus de quatre ans, est donc convaincue que chacun peut semer sa graine dans la protection de l’environnement et de la biodiversité. C’est d’ailleurs dans le contexte très particulier de l’épidémie de coronavirus que la jeune femme a fait le choix de lancer fin avril son projet, Les Butineuses. “Je me suis posée la question de savoir si cela était une bonne idée de le faire en cette période ou s’il valait mieux que j’attende un peu. Finalement, je crois que c’est le bon moment car les gens prennent de plus en plus conscience que quelque chose ne tourne pas rond et qu’il est important de respecter la biodiversité”, justifie Jenna Lambert. 

Les Butineuses s’appuient sur un concept de “permabox” reprenant les principes de la permaculture. “Chaque boîte contient à la fois des graines bio et reproductibles de légumes et de fruits mais aussi de fleurs et d’aromates mellifères qui protègeront le potager des nuisibles et apporteront une source d’alimentation aux abeilles”, explique la Française. Car ce sont elles qui sont au cœur de ce projet. D’ailleurs, c’est à la suite d’un cours d’introduction à l’apiculture en février dernier que Jenna Lambert a développé un intérêt pour ses “butineuses” qui malgré la présence de plus en plus grandes de ruches urbaines manquent de fleurs à polliniser. “Il est donc nécessaire de planter davantage de fleurs pour permettre aux abeilles de se nourrir”, étaye la jeune femme. 

Les Butineuses permabox jardinage

Cette sensibilité pour la protection de la nature lui vient également de son enfance passée dans le Maine et Loire. “J’ai toujours été attachée au travail de la terre à travers les plantations et potagers de mes grands-parents et de mes parents qui m’ont appris à respecter à l’environnement”, confie la consultante en digital. Arrivée à Londres en 2016, “où les appartements sont plus grands qu’à Paris et qui offrent parfois des terrasses”, elle a pu créer son propre potager urbain. “J’ai fait beaucoup de tests de combinaison avec des plantations de différents légumes, d’herbes aromatiques et de fleurs. J’observe ainsi le travail de la nature et j’ajuste ensuite”, complète Jenna Lambert. 

Autodidacte, elle s’est formée à travers des conseils d’amis, de lectures et de vidéos sur internet. Puis lui est venue l’idée de transmettre ce savoir. Le déclencheur a été le décès d’une de ses grand-mères. Les Butineuses est la première étape dans la promesse que je me suis faite de suivre les pas de mes grand-parents de vivre en harmonie avec la nature et de cultiver un mode de vie qui invite à prendre le temps”, écrit-elle d’ailleurs sur son site. Les box sont pour le moment disponibles sans abonnement avec l’objectif de faire évoluer l’offre selon les demandes. “L’idée est que dans un futur proche les jardiniers expérimentés ou en herbe puissent souscrire à la box Les Butineuses et recevoir chaque saison des graines à planter (qui proviennent de producteur britanniques et irlandais, ndlr) ainsi que des conseils et astuces de jardinage”, détaille Jenna Lambert.