Réouverture des pubs, restaurants, hôtels, coiffeurs, cinémas et musées à partir du 4 juillet

reouveture pubs restaurants coiffeurs confinement
Crédit : Shutterstock

“Nous pouvons dire aujourd’hui que notre longue hibernation nationale touche à sa fin”. Boris Johnson a ainsi annoncé devant la Chambre des communes mardi 23 juin des nouvelles mesures d’assouplissement du confinement en Angleterre et prenant effet à partir du 4 juillet prochain.

Cela signifie que les pubs, restaurants, hôtels, musées, coiffeurs et cinémas, pourront rouvrir, à condition de respecter les recommandations sanitaires pour assurer la sécurité de leurs clients. “Afin de relancer le secteur des arts et de la culture, certaines installations de loisirs et attractions touristiques pourront également rouvrir, si elles peuvent le faire en toute sécurité”, a exposé le chef du gouvernement, “cela comprend les gymnases et terrains de jeux extérieurs, les galeries, les parcs à thème et les arcades, ainsi que les bibliothèques, clubs sociaux, lieux de culte et centres communautaires”.

En revanche, les discothèques, salons pour manucures, aires de jeux, salles de sport, piscines intérieurs, parcs aquatiques, bowlings, salles de concerts et de spectacles et spas, n’auront pas encore le droit de rouvrir leurs portes pour le moment. Les écoles anglaises, elles, ne rouvriront pleinement qu’en septembre pour les élèves du primaire et du secondaire.

Finie la règle des deux mètres de distanciation sociale

Autre assouplissement par ailleurs, un changement dans la règle de distanciation sociale entre les individus : finie les deux mètres, dorénavant une distance minimum d’un mètre sera recommandée. Le port du masque dans les transports en commun ainsi que les mesures barrière comme le lavage des mains, sont bien évidemment maintenues, a souligné le Premier ministre britannique.

Boris Johnson a également annoncé que les personnes de deux maisons différentes seraient autorisés à se retrouver dans l’habitation de l’une ou l’autre. Cependant, la distanciation sociale doit demeurer la règle. “Nous ne pouvons pas lever toutes les restrictions en même temps”, a indiqué le Premier ministre, “moins vous aurez de contacts sociaux, plus vous serez en sécurité.” Il a aussi rappelé que l’assouplissement du confinement pourrait être annulé en cas de recrudescence de cas de contamination.

Enfin, concernant la quarantaine obligatoire pour les voyageurs arrivant sur le sol britannique, Boris Johnson a seulement expliqué aux députés lui posant la question que le pays devait se protéger de contaminations extérieures. Cependant, le Royaume-Uni devrait conclure des accords bilatéraux avec certains pays d’Europe notamment pour créer des “ponts aériens” cet été.