En chômage partiel, des employés d’Eurostar donnent des cours de français gratuits en ligne à des collégiens londoniens

valerie rupert eurostar cours francais eleves anglais
Valérie Rupert, professeur de français et anglais chez Eurostar, est à la tête de ce projet

Depuis 9 semaines, une douzaine d’employés d’Eurostar s’est portée volontaire pour dispenser des cours de français à des collégiens du nord-est de Londres. Une initiative originale, dirigée par Valérie Rupert, professeur de français et d’anglais qui a rejoint l’entreprise franco-britannique comme vacataire en 2002 avant de devenir salariée en 2008. “D’habitude, je m’occupe de la formation linguistique des conducteurs, chefs de bord, ingénieurs et directeurs”, détaille-t-elle.

Quand elle a été mise en chômage partiel comme la plupart des employés de la compagnie ferroviaire franco-britannique, elle souhaitait “profiter de la pandémie pour continuer à donner des cours en vision aux personnel mais cela n’a pas été possible”. C’est alors que la direction d’Eurostar a eu cette idée : demander à des volontaires de l’entreprise, tous services confondus, de dispenser des cours de français en ligne à des collégiens de Walthamstow, quartier du nord-est de Londres où se trouve le dépôt de la compagnie ferroviaire. “Eurostar travaille déjà depuis quelques années avec des établissements scolaires de ce secteur en proposant régulièrement des aides au devoir”, justifie Valérie Rupert. 

Une centaine d’élèves ont déjà pu profiter des cours en ligne

L’idée était donc de poursuivre cette action en permettant aux adolescents de parler avec des personnes de langue maternelle française. “Rob Haycocks, chargé de la communication, m’a aidée à mettre en place une liste de volontaires”, complète -t-elle. La professeur de langues s’est ensuite chargée de mettre en place des plans de leçons et différentes activités afin de faciliter l’apprentissage aux élèves, âgés entre 13 et 17 ans. “On a utilisé tous les outils que nous avions à disposition, comme Zoom et Google Team”, détaille la Française. Les cours, en petits groupes ou en “tête-à-tête”, s’étendent généralement de 20 minutes à une heure selon les besoins. Le personnel volontaire, formé de manière très régulière par Valérie Rupert, a également su s’adapter aux diverses situations. “Certains adolescents ne souhaitant pas actionner la caméra de leur ordinateur, on a donc travaillé sur l’oral et l’écoute”.

Depuis avril, ce sont une centaine d’étudiants qui ont pu profiter de près de 90 heures de cours de français gratuits dispensés par des employés d’Eurostar. “On a eu d’excellents retours de la part des participants, que ce soit les élèves ou les volontaires”, se félicite Valérie Rupert. Lors de ces classes en ligne, aucune note n’est donnée, seule la motivation compte. “On souhaitait simplement leur donner une expérience plus concrète du français, cet échange permet en effet non seulement de consolider leurs acquis mais aussi de développer une certaine confiance en soi dans leur expression orale”. Les cours se poursuivront jusqu’à la fin juillet, début des vacances estivales.