Flowing, le podcast qui vous veut du bien

florence pasteur podcast flowing sophrologie
Florence Pasteur, une des créatrices du podcast

En savoir plus

Pour écouter le podcast 

ITunes 


Spotify 


Soundcloud 

Apporter un éclairage nouveau sur la sophrologie et son utilité dans la vie quotidienne des individus, voilà l’objectif que se sont fixées Florence Pasteur, Julie Calderon et Pauline Mahu. La première est sophrologue, ostéopathe et acupuncteur à Londres depuis 15 ans. La seconde est journaliste. Et enfin la troisième est une ancienne professionnelle du marketing avec pour projet de se reconvertir dans le développement personnel. 

Depuis le 1er juin, tous les quinze jours, les trois Françaises de Londres proposent donc un épisode pour découvrir et mieux comprendre cette technique de relaxation, en abordant à chaque fois un angle différent et à travers une discussion entre elles. Pourtant au départ, leur podcast se voulait dédié davantage à l’ostéopathie. “Il était question de faire des interviews de patients, qui auraient partager leur expérience avec l’ostéopathie avec l’objectif de faire découvrir la pratique au plus grand nombre”. Florence Pasteur serait alors intervenue pour donner son avis d’experte selon les profils des patients. “Mais avec l’épidémie, on a décidé de réorienter très naturellement le contenu vers la sophrologie”, poursuit la Française, “on ne voulait pas abandonner ce projet car on était toutes les trois très motivées et l’énergie de le faire était là”. 

Un podcast “novateur”

Pour le premier épisode de Flowing, mis en ligne le 1er juin, les trois Françaises ont décidé d’expliquer comment la sophrologie pouvait aider en temps de confinement, le second comment elle pouvait aider à surpasser ses angoisses et ses incertitudes. “La porte d’entrée de la sophrologie est celle de prendre pleine conscience de son corps”, détaille Florence Pasteur, “l’idée est de se projeter dans le futur, en prenant les ressources du passé. On est dans un état de concentration, entre la relaxation légère et profonde, mais cela n’a rien à voir avec l’hypnose, on est davantage dans un dialogue entre le corps et l’esprit”. A chaque fin d’épisode, Florence Pasteur offre dix à quinze minutes de séance. “On a voulu proposer quelque chose de novateur”. 

Dans les coulisses, les trois partenaires se sont réparties le travail. “Il y a une réelle complémentarité entre nous, chacune contribue avec flexibilité, honnêteté, authenticité, comme si on s’était toujours connues, que c’était une idée de longue date”. Julie Calderon s’occupe ainsi de la partie technique comprenant l’enregistrement et le montage, Pauline Mahu, qui a aussi trouvé le nom et dessiné le logo du podcast, est chargée de l’animation des réseaux sociaux, et Florence Pasteur se consacre à la diffusion sur les différentes plateformes audio. 

Depuis le lancement en juin, cinq numéros, dont la plupart a été réalisée entre avril et mai, sont déjà disponibles en ligne. Une vraie satisfaction pour les trois podcasteuses, qui ont dû enregistrer dans des conditions exceptionnelles. “Nous ne pouvions pas nous voir à cause du confinement”, confirme la sophrologue. Du coup, le podcast s’est fait à distance, chacune chez elles à Londres, grâce à Skype. “En plus, on est toutes les trois mamans, donc on a enregistré les épisodes le soir après 9pm”. 

Flowing comportera une première série de 10 épisodes, ré-écoutables à l’infini, comme aime à le souligner Florence Pasteur. “On le fera ensuite évoluer selon les retours des auditeurs”, explique la sophrologue.

En savoir plus

Pour écouter le podcast 

ITunes 


Spotify 


Soundcloud