Les incontournables à visiter si vous vous rendez au Pays de Galles

Pembrokeshire Coast National Park, Wales
Le Pembrokeshire, au sud, offre au visiteur des paysages paridisiaques. Crédit photo : Pembrokeshire Coast National Park

En savoir plus

Insolite

L'île d'Anglesey abrite un village au nom parmi les plus longs au monde (attention), Llanfairpwllgwyngyllgogerychwyrndrobwllllantysiliogogogoch.
Ce qui signifie en gallois "l'église de sainte Marie dans le creux du noisetier blanc près d'un tourbillon rapide et l'église de saint Tysilio près de la grotte rouge". Ce nom aurait été donné à cette localité, originellement appelée Llanfair Pwllgwyngyll, au XIXème siècle afin de lui faire un peu de publicité. Plutôt brillant.

Il peut être plus aisé, par ces temps de Covid-19, de ne partir pas trop loin pour ses vacances. Nation constitutive du Royaume-Uni, située à l’ouest de la Grande-Bretagne, le Pays de Galles – “Wales” en anglais et “Cymru” en gallois – constitue un joli exemple de destination (à condition, bien sûr, de bien toujours observer les mesures de distanciation sociales recommandées par les autorités).

Le Pays de Galles est une contrée particulièrement sublime qui détonne par la beauté et la variété de ses paysages, mêlant à la fois falaises, plages sablonneuses mais aussi montagnes, bruyères, lacs et rivières. Le tout combiné à une capitale dynamique, Cardiff, fief du rugby. Petit listing, non exhaustif, de quelques incontournables à voir si vous prévoyez un séjour dans cette superbe région.

Parc national de Snowdonia

Mont Snowdon, Pays de Galles
La vue depuis le Mont Snowdon, point culminant du Pays de Galles / Crédit photo : SNPA

Le Pays de Galles est très réputé pour la beauté de sa nature et compte pas moins de trois parcs nationaux. Parmi lesquels le Snowdonia, au nord, qui est aussi le plus grand et qui se caractérise notamment par ses vallées reculées, ses montagnes escarpées. Le mont Snowdon, qui domine le parc à 1085 mètres d’altitude, est le plus haut sommet de la région et l’un des plus hauts du Royaume-Uni. On peut en partie y accéder par de petits trains qui permettent d’avoir un aperçu du parc.

Le Snowdonia abrite également le plus grand lac naturel du Pays de Galles, le llyn Tegid, près de la localité de Bala, ainsi que de jolies chutes d’eau comme les Swallow Falls ou les Aber Falls. Enfin, en bordure du parc, la carrière Penrhyn permet de revenir de manière ludique (le site, autrefois plus grande carrière d’extraction d’ardoise au monde, s’est converti en parc où l’on pratique de la tyrolienne) sur le riche passé minier de la contrée. Un musée national de l’ardoise existe aussi à Llanberis mais, Covid oblige, il ne sera ouvert qu’au 23 août.

Anglesey

Anglesey est une île située au nord-ouest du Pays de Galles reliée à la terre ferme par deux ponts. Elle est réputée pour sa côte et ses superbes plages et baies. A l’instar de la sublime Newborough Beach qui mène à la péninsule de Llanddwyn – où l’on peut notamment observer les ruines de l’église St. Dwynwen, sainte patronne galloise des amoureux – ou de la petite baie discrète de Porth Swtan. Au centre, la réserve naturelle de Dingle abrite une jolie vallée boisée habitée par un certain nombre d’écureuils, piverts ou martins-pêcheurs. Autre point d’intérêt à voir, bien sûr, le très beau château de Beaumaris (qui doit rouvrir aux visites le 10 août), sur le bord du détroit de Menai. Malheureusement, le site autrefois dédié à l’extraction de cuivre (Anglesey accueillait l’une des plus grandes mines de cuivre au monde au XVIIIème siècle), au nord, est pour l’heure fermé aux visites.

Portmeirion

Portmeirion, Pays de Galles
Un village un brin kitsch et très populaire. Crédit photo : Wikipédia / Mike McBey

Il serait dommage de visiter les environs sans passer par le très étonnant village de Portmeirion. Situé au nord du Pays de Galles, aux abords du Snowdonia National park, ce village atypique, à l’architecture excentrique, aux tons colorés et à la végétation exotique, a été popularisé par la série britannique des années 1960 “Le Prisonnier” à qui il a servi de décor. Créé par l’architecte gallois Clough Williams-Ellis, de 1925 à 1976, il constitue une attraction plutôt très appréciée et accueille traditionnellement 200.000 visiteurs environ, par an.

Si celui-ci est assez original, le Pays de Galles compte nombre d’autres villages et petites villes particulièrement agréables à visiter. Comme la localité de Tenby, dans le sud, ville médiévale aujourd’hui convertie en magnifique station balnéaire ou Aberaeron, charmante petite ville sur la Cardigan bay, aux jolies maisons georgiennes arborant, là aussi, quelques belles couleurs.

Parc national des Brecon Beacons 

Le parc national des Brecon Beacons est une région aux paysages époustouflants qui s’étend sur plus de 140 000 hectares dans les Galles centrales. Situé entre Hay-on-Wye à l’est, et Llandeilo à l’ouest, il comprend quatre chaînes de montagnes : les Blacks Mountains, les Central Beacons, Fforest Fawr et la Montagne Noire (Mynydd Du). Le site regorge de randonnées et de choses à voir. Le Pen y Fan est le plus haut sommet du parc (886 mètres) et offre une belle vue panoramique des alentours. Le parc compte aussi un certain nombre de cascades (lesquelles sont toutefois assez populaires en ce moment, peut-être à éviter, donc, si on veut limiter le contact) ainsi que quelques jolies grottes.

A découvrir également, le charmant village de Crickhowell ainsi que la ville d’Abergavenny, connue pour son festival gastronomique. Enfin, à la lisière du parc, se trouve le site de Blaenavon, célèbre pour son héritage industriel (au XIXème siècle, le Sud du Pays de Galles joue un rôle prépondérant dans la production de fer et de charbon) et inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. En revanche, le Big Pit, le musée national du charbon, n’ouvre pas ses portes avant septembre.

Cardiff

Cardiff bay
La superbe baie de Cardiff avec, au premier plan, le Senedd (à droite) et le Pierhead building. Derrière, on devine le Wales Millenium Centre. Crédit photo : Wikipedia / V4nco

La capitale galloise est en ce moment encore un peu perturbée par le coronavirus, certains musées, le château de Cardiff (les espaces extérieurs sont néanmoins accessibles) ou encore le stade Principality, célèbre dans le monde du rugby, n’ayant pas encore rouvert. On peut cela dit venir arpenter les rues, s’imprégner de l’ambiance. Et découvrir quelques bâtiments à l’architecture parfois surprenante : l’étonnant Wales Millenium Centre (le centre national des arts du Pays de Galles) en arc de cercle, le Senedd qui accueille l’assemblée galloise ou encore le Pierhead building, tout en briques rouges. Ne pas hésiter, non plus, à venir se promener autour de la très moderne Cardiff Bay (un circuit permet d’en faire le tour), jolie retenue d’eau particulièrement bien aménagée. Véritable poumon vert de la ville, l’imposant Bute Park permet aussi de profiter d’un peu de verdure.
Enfin, en périphérie de Cardiff, le musée national d’histoire Saint Fagans a lui rouvert le 4 août. Joli musée en plein air, il retrace l’histoire des habitants de la région.

Châteaux

Le Pays de Galles compterait plusieurs centaines de châteaux. Une proportion impressionnante rendant compte du nombre de conflits qu’a dû traverser la province… Et qui fait surtout la joie des visiteurs n’ayant que l’embarras du choix. D’autant que beaucoup de ces forteresses ont maintenant rouvert à la visite. Parmi, donc, ces dizaines et ces dizaines de châteaux, l’on peut citer ceux de Convy, Beaumaris, Caernarfon et Harlech, situés au nord du Pays de Galles et tous les quatre classés au patrimoine mondial de l’Unesco. L’organisme international les considérant comme “les plus beaux exemples d’architecture militaire de la fin du XIIIème siècle et du début du XIVème siècle en Europe”. Naturellement, il y en a plein d’autres. Comme le château de Powis, localisé non loin de la limite avec l’Angleterre et surtout réputé pour son jardin et son orangerie. Ou encore le Caerphilly Castle, au sud, censé constituer le plus grand château de la région et l’un des plus vastes de Grande-Bretagne.

Parc national côtier du Pembrokeshire

Barafundle Bay, Pays de Galles
La sublime Barafundle Bay. Crédit photo : Pembrokeshire Coast National Park

Le seul véritable parc national côtier de Grande-Bretagne a une forme de large croissant composé de falaises escarpées, de plages de sable, d’estuaires boisés et de collines sauvages. Il constitue un sanctuaire pour la faune et un centre d’attraction pour les amateurs de sports aquatiques. Vous y trouverez également la plus petite ville britannique, la charmante Saint David’s et le sentier côtier du Pembrokeshire, long de 300 kilomètres, qui vous permettra d’admirer des vues sur la mer parmi les plus belles de Grande-Bretagne.

N’hésitez pas à venir jeter un oeil du côté de la baie de Barafundle, particulièrement magnifique ou de la très populaire Whitesands beach. La St Brides Haven Beach, plus discrète, offre un paysage assez différent. Comme beaucoup d’autres endroits en terre galloise, vous pourrez aussi venir découvrir quelques châteaux comme le Carew Castle. Egalement rouvert à la visite, le site archéologique de Castell Henlyss sur lequel a été reconstitué un village typique de l’âge du bronze. Bref, vous avez le choix.

En savoir plus

Insolite

L'île d'Anglesey abrite un village au nom parmi les plus longs au monde (attention), Llanfairpwllgwyngyllgogerychwyrndrobwllllantysiliogogogoch.
Ce qui signifie en gallois "l'église de sainte Marie dans le creux du noisetier blanc près d'un tourbillon rapide et l'église de saint Tysilio près de la grotte rouge". Ce nom aurait été donné à cette localité, originellement appelée Llanfair Pwllgwyngyll, au XIXème siècle afin de lui faire un peu de publicité. Plutôt brillant.