Logement, transports, sorties… : combien ça coûte la vie d’étudiant.e à Londres ?

etudiant londres combien coute
Crédit : Shutterstock

La rentrée approche à grands pas, le temps est désormais venu pour les préparations avant le grand départ. Si l’éducation à Londres est réputée pour son prestige, le coût de la vie s’avère néanmoins considérable. French Morning London met à disposition quelques astuces pour faciliter l’appréhension du coût de la vie étudiante dans la capitale. 

Se loger à Londres

Si la capitale est réputée pour le prix élevé de ses loyers, la superficie et la densité de la ville admettent des caractéristiques qui lui sont propres et qu’il est nécessaire de prendre en compte pour trouver un logement dans de bonnes conditions.  

Les “halls” universitaires

Lors de leur première année d’étude à l’université, les étudiants.es bénéficient ainsi de l’accès aux “halls” universitaires. Il s’agit de logements étudiants adaptés et variant suivant différentes caractéristiques : budget, accessibilité, proximité avec l’université, partage des pièces communes… Les tarifs des halls sont très variables selon les standards et options mis à disposition.

Inscriptions et informations complémentaires sur les sites internet des universités ou auprès d’organismes privés qui proposent les mêmes programmes de logement. 

La colocation

Bien que loyers paraissent très coûteux aux premiers abords, la culture de la colocation fait partie du style de vie londonien. En effet, la plupart des étudiants.tes partagent leur logement avec d’autres personnes. Si la tradition veut que les étudiants.tes se trouvent un logement avec les amis.es rencontré.es dans les halls universitaires, ils existent par ailleurs des plateformes en ligne telles que Spareroom conçues spécialement pour la recherche de colocation et/ou de colocataire. De plus, la location de chambre s’effectue également individuellement par le biais de contrats indépendants et permettent ainsi une totale autonomie quant au bail de location. 

Tandis qu’en France il est nécessaire d’être armé.e d’un dossier béton pour trouver un logement, la richesse de l’offre permet une plus grande souplesse relative aux candidatures. Toutefois, il reste conseillé de rester vigilants quant aux agences et offres de logements notamment par des particuliers. 

Budget à prévoir : loyers variant grossièrement entre £500 et £1.000 par mois en fonction de la location et du nombre de chambres. 

Les transports

Le prix des transports est assez élevé à Londres comparé aux autres villes. En effet, si les tarifs pour un voyage sont compris entre £1.50 et £2.40 selon que l’on se déplace en bus, en métro ou selon même en fonction des zones dans lesquelles on voyage, des abonnements mensuels ou annuels permettent aux utilisateurs de faire quelques économies. 

L’abonnement étudiant pour les plus de 18 ans permet notamment à ces derniers.ères d’obtenir des avantages de 30% de réduction sur les trajets ou pass mensuels. Il suffit de fournir une preuve d’identité, une preuve de domicile et un certificat de scolarité prouvant que l’on étudie et habite à Londres pour en bénéficier.

Budget à prévoir : entre £60 et 90£ par mois à raison de deux trajets par jour 

Informations supplémentaire et inscriptions sur le site : ici 

S’alimenter

Londres est une ville en grande partie peuplée par de jeunes actifs et étudiants.tes. Les différents supermarchés et enseignes ont ainsi bien incorporé la culture du “take away” comme partie intégrante de la vie des londoniens.iennes et proposent en conséquence des remises très intéressantes. Cela permet ainsi aux étudiants de ne pas dépenser beaucoup pour les repas quand l’université ne se trouve pas à proximité du logement. 

Tesco, Coop, Saintsbury’s… Les différentes enseignes de supermarchés ont alors mis en place le fameux “meal Deal”, formule de repas à emporter qui consiste en un sandwich ou un salade, une boisson fraiche et un snack (tel qu’un sachet de chips ou un dessert) pour des sommes comprises entre £3 et £4 selon les enseignes. 

De plus, des applications telles que Too Good To Go permettent quant à elle de profiter de tarifs très intéressants sur les invendus des restaurants, boulangeries, épiceries… En effet, il s’agit de paniers surprises que l’on réserve en avance dans la journée et que l’on vient récupérer à la fin d’un service ou à la fermeture de l’établissement. Le montant des paniers est généralement compris entre £2 et £5. Entre pâtisseries, salades et produits frais, Too Good To Go est une manière efficace de bénéficier de repas de qualité à très petits prix tout en luttant contre le gaspillage alimentaire.

Budget à prévoir : £100-£250 par mois incluant un take away par jour 

Vie sociale

Le statut d’étudiant.e permet à ces derniers.ères de bénéficier d’avantages pour les dépenses du quotidien. Ainsi, des plateformes telles que Unidays réunissent par catégorie les différentes réductions accessibles aux étudiants.tes. Electronique, mode, nourriture, compagnie de transport ou même activités sportives et culturelles : il suffit de se connecter avec l’adresse mail de son université pour accéder à de nombreuses réductions et codes promo. 

De plus, le statut étudiant offre également l’accès aux tarifs étudiants s’appliquant dans les musées, les cinémas, les salles de sports et parfois même directement dans certaines enseignes. Il est donc possible de bénéficier d’un certain pourcentage de réductions sur l’ensemble des articles de l’enseigne telle que la papeterie Ryman ou le site de vêtements en ligne ASOS

Shopping

S’offrir des articles de seconde main est non seulement recommandable mais surtout très accessible. Similaire au site internet français Le Bon Coin, Gumtree est un site internet de revente d’articles sur lequel des particuliers mettent en vente des objets dont ils ne font plus l’usage. Il existe par ailleurs des plateformes similaires relatives au domaine de l’habillement : Vinted est effectivement un site qui facilite la vente et les échanges de vêtements entre les différents utilisateurs. Quant aux adeptes de la mode vintage, les nombreuses friperies et charity shops se trouvent absolument partout dans la ville de Londres et permettent ainsi de mettre à jour sa garde en robe à bas prix tout et ce en respectant des codes de durabilité.