Immobilier au Royaume-Uni : le bilan provisoire de la “crise Covid”

Maisons à Notting Hill, Londres. Crédits Bildagentur Zoonar GmbH pour Shutterstock.

En savoir plus

[Article partenaire] Contre toute attente, le Brexit et la crise sanitaire n’ont à ce jour pas eu l’effet catastrophique redouté sur le marché immobilier. Tant sur le plan des ventes que des locations, l’activité est repartie à la hausse, même si les tendances ont changé. 

Fraîchement déconfinés, nous avons pu observer une forte demande de nouveaux acquéreurs motivés, notamment par la réduction du « stamp duty » (taxe de l’État applicable en juillet et ce jusqu’en mars 2021). En outre, les prêts à taux réduit, le chômage partiel et les bourses en tout genre ont permis à beaucoup d’entreprises, de particuliers et de familles, de sortir la tête de l’eau.

Le télétravail est également un facteur important pour de nouveaux potentiels prospects en quête d’une qualité de vie devenue essentielle. En l’occurrence, les demandes de biens dotés d’espaces extérieurs sont massives. De plus, beaucoup de citadins ont souhaité s’éloigner de Londres pour des raisons économiques ou de confort, lorsque les déplacements quotidiens ne sont plus nécessaires.

Agent & Homes vous accompagne dans tous vos projets immobiliers à Londres.

Sur le marché locatif, les répercussions à l’issue du déconfinement sont également significatives, voire plus tranchées. En effet, le stock des biens disponibles sur le marché a considérablement augmenté, pour plusieurs raisons : la chute de l’activité des plateformes comme Airbnb, la baisse de la population étudiante qui a dû renoncer à louer sur l’année universitaire, et la diminution des demandes des expatriés habituellement forte à cette période de l’année.

Tous ces facteurs réunis ont eu raison des propriétaires, qui ont dû accepter de réduire les loyers pour le plus grand soulagement des locataires londoniens, toujours nombreux et n’hésitant plus à envisager un changement de leur lieu de vie, pour le meilleur et au bon prix ! 

Conclusion : le marché immobilier londonien est à nouveau en ébullition. Les changements observés sont-ils durables ? Il est encore trop tôt pour le dire, compte tenu des nombreuses incertitudes à l’horizon.

Que vous ayez un projet de vie concernant les ventes, locations, prospections ou gestion locative immobilières, les consultants de l’agence Agent & Homes sauront vous accompagner.

Agence immobilière basée à Londres, Agent & Homes est forte d’une équipe biculturelle, avec des agents français et britanniques qui vous accompagnent dans vos projets immobiliers. 

Rollo Miles, le fondateur de l’agence, a vécu en France jusqu’à ses 17 ans, de Quimper à Saumur, puis à Saint-Germain-en-Laye. C’est un amoureux de la France et de sa culture qui lui donne l’avantage de qualités humaines remarquables en plus d’être un excellent vendeur !

Valérie Rapp est la Française de l’agence, avec une expérience de plusieurs années en charge de la gestion immobilière des biens de l’État pour l’Ambassade de France. Excellente négociatrice, elle vous proposera un service client attentif et de qualité tant sur les prospections immobilières, la mise en location et gestion de votre bien.

Au sein de l’équipe également, Céline Brill, américaine par son père et française par sa mère, qui pourra également vous aider dans toutes vos démarches pour trouver ou vendre un bien au Royaume-Uni. 

N’hésitez pas à contacter Rollo, Valérie ou Céline à Agent & Homes pour tous vos projets immobiliers.

—————-
Note: les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de French Morning London. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.

En savoir plus