Comment trouver un job étudiant à Londres ?

Job étudiant Londres
Crédit : Pixabay

Être étudiant et débarquer à Londres peut faire tourner de l’œil face au coût élevé de la vie. Alors comment arrondir ses fins de mois ? French Morning London a fait une sélection non exhaustive des différents moyens pour trouver un petit job avec plus d’efficacité. 

Les applications 

Nombre d’applications s’adaptent aux contraintes des étudiants qui n’ont pas le temps ou l’envie de se lancer dans des candidatures fastidieuses. Stint offre la flexibilité nécessaire lorsqu’on souhaite combiner études et travail en prenant en compte les disponibilités changeantes des utilisateurs. Il suffit de créer un compte gratuitement pour que Stint propose des offres d’emplois pouvant aller de 2 heures à 8 heures par jour sans aucune formation nécessaire au préalable. Le petit plus de cette application est qu’elle permet aux étudiants de recevoir leur salaire en moins d’une semaine.

Il existe aussi l’application Job Today, qui reprend le même principe, proposant une quantité d’emplois dans la restauration, la vente, le nettoyage et bien d’autres catégories. Sa spécificité : la garantie pour les candidats de recevoir une réponse en moins de 24 heures tout en pouvant échanger directement avec les employeurs. 

Pour les adeptes du babysitting, le job étudiant par excellence, l’application Mogy, créée par des élèves du Lycée international Winston Churchill de Londres en août 2019, permet de mettre en relation les parents avec des babysitters français. Il est donc possible de télécharger cette application pour rejoindre ce grand réseau qui donne la possibilité de faire de l’accompagnement à domicile, du soutien scolaire ou de la garde d’enfants. Il suffit de préciser les horaires de travail souhaitées et Mogy fait le reste. 

Les sites internet 

Les sites web où poster des annonces sont aussi un très bon moyen de trouver le job idéal. Pour chercher une opportunité dans son quartier, il est possible d’avoir recours au réseau des voisins en utilisant le site Nextdoor. Il faut alors créer un profil en renseignant son adresse, ce qui donne accès aux besoins exprimés par le voisinage mais qui offre aussi la possibilité de publier sa propre annonce pour offrir ses services. Dans un autre style, Gumtree est également un bon moyen pour avoir de la visibilité au Royaume-Uni, étant considéré comme l’équivalent britannique du Bon Coin. 

Cependant, si l’on cherche plus de sécurité et de fiabilité, le site français Gens de confiance, maintenant ouvert aux Britanniques, semble être la solution grâce à son système de parrainage. Il se démarque alors en plaçant la confiance au centre de son réseau. Ainsi, chaque nouvel inscrit doit être recommandé par trois personnes déjà présentes sur la plateforme. 

Enfin, Movaway est un site dédié pour aider les étudiants français à trouver un job à Londres. Néanmoins, son utilisation n’est pas gratuite car elle offre des services dispensés par des experts en recrutement. Movaway a de nombreux partenaires permettant d’avoir accès à une quantité d’offres d’emploi, ce qui peut constituer un atout intéressant. Passer par ce site, c’est avoir accès, selon l’équipe, à l’optimisation, le coaching, la préparation des entretiens d’embauche et le suivi dans la recherche d’emploi. 

Les réseaux sociaux 

Aujourd’hui rien n’est plus efficace que le recours aux réseaux sociaux, dont ceux de la communauté française qui profusent d’annonces en tout genre. Il y a donc des groupes rassemblant les Français vivant à Londres tels que Le cercle des Français à Londres – Officiel ou encore Français à Londres by The French society of London. Même si des groupes francophones spécialisés dans la recherche d’emplois sont sûrement plus efficaces : Les Français à Londres : travail/emploi/job/stage ou encore Français à Londres (logement, Job/stage et cours d’anglais sur Londres). Les groupes d’étudiants des universités peuvent aussi donner accès à un réseau de jobs basé sur l’expérience de chacun.

En mode débrouille

Malgré toutes les plateformes d’intermédiaire disponibles entre étudiants et employeurs, les candidatures spontanées et le bouche à oreilles restent aussi des moyens efficaces pour trouver un emploi.