French Boss,Thomas Bidaux : “Créer une entreprise, c’est forcer des portes et laisser le hasard décider”

Principal paradoxe – ce n’est pas le seul -, affiché par notre invité de la semaine, il crée à 30 ans Ico Partner, une société de jeux vidéo, après avoir consacré ses études… à Shakespeare et à la littérature anglaise. Premier témoignage d’une passion pour l’Angleterre, qui l’amènera à s’y installer à l’âge de 26 ans, et à demander – et obtenir – la double nationalité quelques années plus tard.

Aujourd’hui, à 42 ans, Thomas est donc à la tête d’une société qui a toujours connu la croissance, grâce à sa diversification. Car, dans le cadre de cette société, l’autodidacte qu’il est s’est inventé de nouveaux métiers. Son univers quotidien, formé de conseil, de création et de financement participatif ne le met néanmoins pas à l’abri d’un Brexit qui “suscite des interrogations auxquelles il est pour l’instant impossible de répondre”.

Listen to “Episode 29 Thomas Bidaux” on Spreaker.