“Il ne faut pas punir le Royaume-Uni” à cause du Brexit, prévient le porte-parole du gouvernement français

benjamin griveaux

Le porte-parole du gouvernement français, Benjamin Griveaux, a mis en garde lundi 13 février contre toute tentative de punir ou d’humilier Londres sur la décision de la Grande-Bretagne de quitter l’Union européenne. Cela serait une mauvaise approche, a-t-il alors déclaré au Telegraph.

Ces propos sont intervenus quelques jours après la publication par l’Union Européenne d’un document montrant qu’elle a le pouvoir de restreindre l’accès britannique au marché unique pendant la période de transition, débutant au lendemain de la sortie officielle du pays, le 30 mars 2019.  Ce document a d’ailleurs provoqué l’indignation des conservateurs britanniques.

Ne pas renforcer le sentiment anti-européen

Benjamin Griveaux a ainsi expliqué : “Quand un pays quitte l’Union européenne, c’est un échec pour l’Union elle-même. Vous ne devriez jamais humilier et ne jamais punir. C’est la pire chose qui puisse arriver et je pense que cela renforcerait le sentiment anti-européen dans de nombreux pays où nous avons des élections dans un an.”

Le porte-parole du gouvernement français a cependant insisté sur le fait que les autres membres de l’UE devait maintenir une position intransigeante pendant les négociations du Brexit. “Vous devez être ferme. Brexit signifie Brexit”.

Retrouvez la dernière chronique spéciale Brexit de French Morning London x French Radio London et tous nos podcasts ici.