Brexit : 3.000 Français ont demandé la nationalité britannique en 2017

passeport nationalité

Le flou règne depuis des mois sur le devenir des citoyens européens vivant au Royaume-Uni, suite au déclenchement de l’Article 50 le 29 mars 2017 par la Première ministre britannique actant officiellement la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union Européenne.

C’est ce qui a certainement poussé 3.474 Français à déposer, l’an dernier, un dossier pour acquérir la citoyenneté britannique. Ce chiffre montre une tendance très forte de l’inquiétude des citoyens français, puisqu’ils n’étaient que 920 en 2015 et 1.265 en 2016 à lancer les démarches pour changer de nationalité.

Selon un article du quotidien Le Monde, “au total, 2.862 procédures (de demande de nationalité britannique, NDLR) ont abouti l’année dernière, soit près de quatre fois plus que deux ans auparavant”. Parmi les autres ressortissants européens, on compte aussi les Allemands avec 3 129 demandes en 2017, alors qu’ils n’étaient que 757 en 2015. “La progression la plus importante vient des pays scandinaves : en 2017, huit fois plus de Danois et cinq fois plus de Finlandais ont obtenu la double nationalité qu’au cours de l’année 2015”, commente le journal français.

A l’inverse, selon les derniers chiffres du ministère de l’Intérieur français, 3.173 Britanniques ont déposé une requête auprès de la France en 2017, alors qu’ils n’étaient que 386 en 2015.