Comment booster son système immunitaire en confinement

comment booster son systeme immunitaire confinement
Crédit : Shutterstock

Le système immunitaire est le système de défense naturel de notre corps. Prendre soin de lui nous permet de récupérer plus rapidement si nous tombons malades. Pour cela il est essentiel de faire de l’exercice, de bien dormir, de gérer son stress et, bien-sûr, de privilégier une alimentation riche en nutriments. La Française Huguette Lelong, nutritionniste holistique (approche globale) installée à Londres, vous explique ainsi comment booster ce système immunitaire en ces temps de coronavirus. 

Confinés, faisons de notre mieux pour rester positifs ! C’est certainement un de nos plus grands défis ! Le stress, la peur et une mauvaise alimentation peuvent avoir un impact lourd sur notre santé. Que pouvons-nous faire pour stimuler notre système immunitaire, dont environ 80 % se situe dans notre intestin ?

Une bonne alimentation à privilégier

D’abord avec une alimentation riche en nutriments, explique Huguette Lelong. “Cela permettra de nourrir nos cellules et aider notre système immunitaire à mieux combattre le virus que nous pouvons tous attraper”. Son premier conseil est de réduire voire d’éliminer les aliments raffinés et transformés. “Si vous n’avez pas accès à des produits frais, recourez aux aliments surgelés : mais n’achetez surtout pas de plats déjà cuisinés, souvent trop riches en sel et en exhausteurs de goûts”, avertit-elle. A utiliser également, les épices et herbes fraîches ou sèches ! 

Si vous avez accès à des produits frais, la nutritionniste française recommande de privilégier les prébiotiques. En effet, “leur teneur en fibres soutient notre système digestif et contribue à augmenter les bonnes bactéries dans notre intestin”. Les prébiotiques se trouvent dans l’avoine, les graines de lin, les asperges, les champignons shiitake, les artichauts, le chou, l’oignon, l’ail, les haricots, les tubercules, le cacao, les bananes, les pommes et les myrtilles. 

Autre recommandation, les probiotiques qui s’assurent que de bonnes bactéries peuplent notre intestin, car selon Huguette Lelong, “ce sont ces bactéries qui nous protègeront !”. Les probiotiques se trouvent dans le fromage cru, le yaourt, le kéfir, le vinaigre de cidre de pomme, le kombucha (boisson froide fermentée), le kimchi, la choucroute et la pâte de miso (haricots fermentés).

Du sport et du sommeil

Les fruits et légumes apporteront une myriade de nutriments essentiels au bon fonctionnement de votre système immunitaire. A privilégier : les baies rouges, les agrumes, les kiwis, les pommes, le raisin, le chou frisé, les oignons, les épinards, les carottes et les patates douces. “Nous savons aussi tous que les agrumes sont riches en vitamine C, mais gardez à l’esprit que le chou frisé, les épinards, le brocoli, les poivrons et le piment en regorgent aussi !”, conseille la Française. A ajouter sur la liste, les aliments contenant du zinc qui joue un rôle primordial dans notre système immunitaire. “Cet oligo-élément stimule en effet la production des globules blancs impliqués dans la réponse immunitaire. On le trouve dans les crustacés, la viande, de préférence bio et d’animaux nourris à l’herbe, les œufs, les graines de citrouille, les épinards et les noix”, détaille Huguette Lelong.

Bien manger est essentiel, mais encore faut-il accompagner cela d’une activité physique. “Si vous n’avez pas encore instauré une routine sportive, je vous conseille fortement de le faire !”, prévient la nutritionniste. Selon elle, les options ne manquent pas : pourquoi ne pas alors tester une classe sur Youtube ou un cours de yoga ou de pilates sur Zoom ? “Ou même un cours de danse en famille !”, lance-t-elle avant d’ajouter, “pour en tirer de réels bénéfices, je préconise 15 à 20 minutes d’exercice 5 jours par semaine”. Cela vous aidera certainement à mieux dormir, car le sommeil joue un rôle essentiel dans la stimulation du système immunitaire. 

———————————————————————————-

Arrivée de New York il y a quelques mois, Huguette Lelong est une nutritionniste holistique (approche globale) passionnée. Après avoir obtenu son diplôme de nutrition à Sydney en Australie, elle s’est spécialisée dans les problèmes de digestion, prise ou perte de poids et/ou addiction au sucre. Elle apporte son expertise à celles et ceux qui changent de régime alimentaire pour des raisons de santé ou par conviction (intolérance au gluten, véganisme…), et/ ou qui désirent reprendre en main leur hygiène de vie de façon réaliste et durable.