Wee Quiche Company, la rencontre gourmande entre la France et l’Irlande

Yann et Rebecca Chenevas Wray
Rebecca et Yann Chenevas Wray

“On a toujours rêvé de lancer notre propre entreprise”, confient Yann et Rebecca Chenevas-Wray. Il aura fallu le confinement pour que ce couple d’ingénieurs franco-irlandais, vivant aujourd’hui à Cambridge, se lance. En effet, le Français avait perdu son travail en mars dernier, dû à la pandémie de coronavirus. Mais hors de question pour lui d’attendre sans rien faire. Il a donc saisi l’occasion pour emmener sa compagne, qui elle avait réussi à sauver son emploi, dans un projet gourmand : la Wee Quiche Company, entreprise de livraison de quiches faites maison. 

Au départ pourtant, le projet n’était qu’une simple plaisanterie. “On a commencé par en rire, mais on s’est ensuite rendu compte que c’était un marché particulier. C’est différent des pizzas qu’on trouve partout et qui sont plus de l’ordre du fast food”, explique Yann Chenevas-Wray. C’est lui d’ailleurs qui se trouve derrière les fourneaux, et l’idée de proposer des quiches a été très rapidement adoptée, car c’est ce qu’il sait le mieux cuisiner.

Des recettes inédites avec des produits de saison

Mais pour autant, le projet a été immédiatement pensé de manière qualitative, avec un choix de produits frais et saisonniers. “Je trouve qu’en France, les saisons sont plus marquées dans le choix des légumes proposés à la vente. Ici, on trouve même des oranges en été”, regrette Yann Chenevas-Wray. Il se place donc à l’inverse de cette logique avec, par exemple, des quiches à la courgette en été, aux champignons en automne et aux brocolis en hiver. 

De plus, le but de Wee Quiche Company est aussi de s’adapter aux différents régimes alimentaires des clients en proposant des options sans gluten, végétarienne et même végane. Bien sûr, on retrouve au menu des classiques comme la quiche lorraine mais aussi des nouveautés inspirées de la cuisine de leur pays d’accueil, l’Angleterre. D’autres fantaisies se retrouvent aussi sur la carte comme une quiche à la ratatouille. 

Wee quiche company

Ces plats faits maison sont disponibles sur commande. “Nous avons un partenariat avec Click eat local pour les livraisons même si c’est nous qui nous déplaçons à 90%”, explique Yann Chenevas-Wray. Il s’agit donc d’un petit commerce local, ayant sa clientèle dans le sud de Cambridge, là où le couple réside. “On essaye de faire un peu comme en Irlande où il y a beaucoup de petits commerces de proximité au contraire de l’Angleterre où on trouve plus des grandes chaînes”, ajoute Rebecca Chenevas-Wray. Après s’être fait connaître pendant le confinement par des flyers et des posts sur Facebook et Instagram, l’entreprise franco-irlandaise a maintenant une petite clientèle fidèle qui commande des quiches plusieurs fois par mois. 

Ainsi, même si la fin du premier confinement a entraîné une baisse des commandes avec la réouverture des restaurants, Wee quiche company a réussi à maintenir des habitués. Aujourd’hui Yann Chenevas-Wray a retrouvé du travail dans l’ingénierie mais continue quand même à faire tourner sa propre entreprise en parallèle. Quant à l’avenir, ils “se laissent porter”.