Le prêt de la Tapisserie Bayeux applaudi par le Royaume-Uni

prêt tapisserie bayeux france royaume-uni
Tapisserie de Bayeux : le couronnement de Harold

C’est un événement historique pour le Royaume-Uni et la France ! La Tapisserie de Bayeux va être prêtée à la Grande-Bretagne.

Emmanuel Macron l’a confirmé lors du sommet franco-britannique jeudi 18 janvier à Londres. Cette tapisserie mesure 70 mètres de long sur 50 mètres de hauteur. Elle est actuellement exposée au musée Bayeux. Elle représente la conquête normande de l’Angleterre après la bataille de Hastings en 1066, un des combats le plus légendaire de l’histoire du pays. Ce sera donc la première fois qu’elle quittera le territoire français depuis près d’un millénaire.

Theresa May a accueilli cette décision comme  “le signe du lien durable entre le Royaume-Uni et la France”. Et ce malgré les tensions liées à la sortie de l’Ile de l’Union Européenne. Selon l’Evening Standard, des discussions interminables entre les ministères de la Culture des deux pays auraient été engagées pour arriver à un accord.

La tapisserie sera prêtée pour 5 ans, à partir de 2020. Si aucun musée n’a encore été choisi, le British Museum est déjà sur les rangs. “Nous serions honorés et ravis” de présenter cette oeuvre, a confié le directeur Hartwig Fischer. “C’est un prêt très généreux et majeur, voire probablement le plus significatif de la France envers le Royaume-Uni”. Lors de la dernière séance publique du Parlement, les députés britanniques se sont disputés cette oeuvre, chacun la voulant sur son territoire. 

Pour rappel, plusieurs tentatives avaient été faites pour apporter cette tapisserie à la Grande-Bretagne. La plus récente étant pour le couronnement de la reine en 1953 et le 900e anniversaire de la bataille de Hastings en 1966.