Mathieu Poulain propose des grands crus… en tube !

mathieu poulain vins tube londres

Et si pour déguster des grands crus, vous débouchiez non pas une bouteille, mais un tube ? Oui, vous avez bien lu : un tube ! Mathieu Poulain a décidé de révolutionner, à Londres, la manière de déguster les nectars des plus beaux domaines français. Pour mieux comprendre comment est née cette idée des plus innovantes, il faut remonter à 2009. A l’époque, le Lyonnais, formé en hôtellerie-restauration, travaillait comme saisonnier dans un hôtel en Corse. C’est là qu’il fait une drôle de découverte. “L’établissement proposait aux clients des tubes de 50 ml de whisky. L’objectif était de leur permettre de découvrir différentes gammes sans avoir à acheter des bouteilles, coûtant jusqu’à 250 euros”, explique ce diplômé en hôtellerie-restauration, âgé aujourd’hui de 29 ans .

Un procédé unique au monde

Il se renseigne alors un peu plus et apprend que c’est l’entreprise bordelaise WIT qui a développé cette nouvelle technologie, élaborée conjointement par des ingénieurs, des vignerons et oenologues. “Le vin est transféré par une machine, unique au monde, directement de la bouteille au tube sous atmosphère contrôlée”, explique le l’ancien stagiaire du Sofitel Saint-James à Piccadilly, arrivé à Londres en 2011 et devenu depuis purchasing manager pour le même établissement. En somme, lors du transfert, il n’y a aucun contact avec l’oxygène environnant, empêchant donc le vin de se dégrader. Le tube est parfaitement étanche et le bouchon en aluminium protège contre l’oxygénation du nectar. Le verre – conçu en partenariat avec l’INRA de Montpellier et l’Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers de Paris – est, lui, totalement imperméable à l’air et le vin peut ainsi être stocké pour une période de deux à trois ans.

C’est ce procédé breveté, sérieux et contrôlé qui a séduit Mathieu Poulain. Les vignerons eux aussi ont été conquis par cette innovation. “Le concept a été très bien reçu car au départ, cette technologie était créée pour pouvoir leur permettre d’envoyer des échantillons de vin à moindre frais. Au fil du temps, cela leur a aussi permis de vendre leur produits sur un nouveau segment, soit la vente au verre”, confie le jeune homme.

Et si pour déguster des grands crus, vous débouchiez non pas une bouteille, mais un tube ? Oui, vous avez bien lui : un tube ! Mathieu Poulain a décidé de révolutionner, à Londres, la manière de déguster les nectars des plus beaux domaines français.“La capitale anglaise est un marché parfait”

Mathieu Poulain décide de se lancer en 2013. Il crée sa société, qui porte son nom, avec pour objectif de s’adresser avant tout aux professionnels, mais propose tout de même des coffrets cadeaux pour les particuliers. “La capitale anglaise est un marché parfait”, parce que, dit-il, les Anglais sont très ouverts d’esprit. “Ils sont plus surpris par la taille des tubes (100 ml) que par le principe de vendre du vin en tube. A contrario, les clients français se soucient de savoir si la qualité des grands crus a pu être préservée lors du transfert de la bouteille au récipient”. 

Aujourd’hui, le jeune entrepreneur propose huit vins, sélectionnés par ses soins, sur son site internet (Château Bellerose Figeac, Château d’Arche, Château Guiraud, Château Kirwan, Château de Saint-Martin – Côtes de Provence…) mais possède un catalogue de 150 références pour les professionnels. Certains clients lui ont déjà fait confiance, à commencer par son employeur. “Pour le moment je réalise mon chiffre d’affaires principalement avec trois clients “pro”, dont le Sofitel, un restaurant et une entreprise, mais aussi quelques particuliers avec de la vente en ligne et le bouche-à-oreille”, confie l’entrepreneur. “Je suis actuellement en plein recrutement d’un commercial pour démarcher les professionnels de l’hôtellerie-restauration à Londres, ainsi que d’une équipe marketing pour développer ma présence online”. Il aimerait aussi élargir sa gamme en proposant du gin et de la vodka provenant de petits producteurs.