Air Corsica à la conquête du marché aérien britannique

Air Corsica nouvelle ligne Calvi

Infos pratiques

Site internet : Air Corsica

“C’est un premier pas de la compagnie vers le Royaume-Uni”, résume Hervé Pierret, directeur général d’Air Corsica. En effet, à partir du mercredi 3 mai, la compagnie aérienne corse assurera des vols depuis Londres Stansted vers trois des quatre aéroports de l’Île de Beauté : Ajaccio, Bastia et Figari. L’aéroport de Calvi pourrait être une prochaine étape, ajoute le directeur.

C’est donc une grande première pour Air Corsica, qui a souhaité attendre le bon moment pour se lancer dans cette conquête du marché britannique. “La décision a été prise à l’été 2017”, confie Hervé Pierret, “mais nous avons travaillé sur le projet pendant près de 15 mois”. C’est lors du salon professionnel Connect à Ajaccio, en février 2017, que tout s’est joué. “Nous avons rencontré et échangé avec tous les aéroports européens, nous avons eu un très bon contact avec Londres et notamment l’aéroport de Stansted”, poursuit le directeur général.

20 ans d’existence et 28 millions de passagers à son actif

Air Corsica est née il y a 29 ans et a transporté, depuis, 28 millions de passagers, soit une moyenne de 1,8 million par an. “68% du capital appartient à la région Corse, et nous avons une vraie vocation de lien économique, social et touristique afin de contribuer au développement de l’île”, avance Hervé Pierret, ajoutant qu’Air Corsica représente la moitié du trafic aérien vers et depuis la Corse.

C’est aussi pour cela que la compagnie souhaitait se développer un peu plus à l’international, après un premier essai plutôt convaincant du côté de Bruxelles Sud et Charleroi, en Belgique. “Nous avions mené des études pour savoir quelle autre capitale européenne serait intéressante à ouvrir, et Londres est sortie en premier”.

Stansted s’est aussi avéré un choix judicieux, en termes de coûts d’exploitation, de questions techniques, de zone de chalandise, d’accessibilité… Par exemple, “à London City, ce n’était pas possible, car nos avions n’auraient pas pu y atterrir”. En effet, la flotte d’Air Corsica est composé d’Airbus A320 (soit 180 sièges) qui auraient donc été beaucoup trop imposants pour la courte piste de London City.

En plein Brexit, était-il judicieux de se lancer sur ce nouveau marché ? Oui, répond le directeur de la compagnie. “Il était important de venir avant la sortie officielle du pays de l’Union Européenne, car si par malheur, les choses devenaient plus contraignantes pour le marché de l’aérien, nous aurons pu ainsi anticiper, constituer un historique et établir un premier pont. Le Brexit, nous l’avons pris de manière positive pour nous dire qu’il était urgent d’aller vers Londres”.

Des prix très attractifs

Ajaccio, Bastia et Figari seront ainsi les trois destinations desservies, pour un temps de vol en moyenne de 2h15 à partir de £49 l’aller ou le retour, bagage, frais de réservations et choix du siège inclus. Ce ne sera pas un vol par semaine qui sera proposé mais entre 5 et 9. “Nous souhaitions mettre en place un produit le plus flexible possible avec des vols qui peuvent être combinés”, complète Hervé Pierret. Autrement dit, les usagers peuvent arriver par exemple à Ajaccio et repartir depuis Bastia. “De même nous proposons des locations de voitures qu’il est possible de déposer en repartant dans n’importe lequel des ces trois dessertes”.

Une offre dite “dynamique” pour espérer monter en puissance progressivement, et pourquoi pas multiplier le marché actuel par trois. 64 000 sièges ont été mis à disposition pour cette année 2018, dont un tiers a déjà été vendu, après une première campagne de communication à l’automne dernier.

Pour le moment, les vols seront effectifs du mercredi 3 mai au dimanche 4 novembre. “L’an prochain, la saison commencera fin mars-début avril”, promet le directeur. 

Infos pratiques

Site internet : Air Corsica