Emmanuel Macron : l’unité de l’Union européenne passera avant les relations avec le Royaume-Uni

emmanuel macron brexit accord pas renegociable

Emmanuel Macron a déclaré que préserver l’unité de l’Union européenne était plus important que de tisser des liens étroits avec la Grande-Bretagne après le Brexit.

Lors de la conférence des ambassadeurs à Paris lundi 27 août, le président de la République a déclaré que s’il souhaitait qu’“un accord se fasse d’ici à la fin de l’année fixant le cadre de nos relations futures”. Avant de rappeler que “le Brexit est un choix souverain qu’il faut respecter, mais qui ne saurait se faire aux dépens de l’intégrité de l’Union européenne. C’est le choix du peuple britannique pour lui-même mais pas pour les autres”.

Emmanuel Macron a continué en expliquant que la France souhaite maintenir une relation forte et privilégiée avec Londres mais pas au prix de la dissociation de l’l’UE. “Nous avons à défendre l’intégrité de nos valeurs, notre sort et de l’Union européenne”. Le dialogue se poursuivra alors, a insisté le président de la République, “c’est indispensable”. “Mais il nous faudra penser la relation de l’UE après le Brexit avec Londres” en définissant “un partenariat stratégique”.