Hugo Lloris condamné à une grosse amende et une interdiction de conduire

hugo lloris justice londres

Le gardien de Tottenham Hotspur, capitaine des Bleus et vainqueur de la Coupe du Monde, Hugo Lloris, était convoqué mercredi 12 septembre devant la cour de Westminster à Londres. Il devait être jugé pour conduite en état d’ivresse.

Les faits remontent au vendredi 24 août dans la nuit. Hugo Lloris conduisait sa Porsche Panamera le long de Gloucester Place, à Marylebone, quand il a été intercepté vers 2.20am par la police. Le footballeur avait alors été contrôlé positif, avec 80 mg d’alcool par litre de sang, la limite légale en Angleterre étant de 35 mg/l.

Au tribunal, des détails sur cette arrestation ont été divulgués par le procureur. Ainsi, la police aurait repéré la voiture d’Hugo Lloris, après avoir constaté que le conducteur roulait à 15mph (24 km/h) dans une zone 30mph (50 km/H), avec des écarts de conduites fréquentes. Au moment du contrôle, les agents ont remarqué des vomissures dans le véhicule et visiblement le capitaine des Bleus semblait dans un état nécessitant une prise en charge médicale.

“C’est une infraction très grave, comme vous le savez”, a déclaré la juge, “non seulement vous avez mis votre propre vie en danger mais aussi celle de votre passager. Ce fut une pure chance que vous n’ayez pas endommagé d’autres véhicules ou piétons dans le centre de Londres.” Le Français a plaidé coupable et a été condamné à une amende de £50.000 et une interdiction de conduire de 20 mois.

Lundi 10 septembre, Hugo Lloris avait présenté à nouveau ses excuses sur ce comportement sur le plateau de Footissime, émission diffusée sur RMC Sports. “J’ai fait une erreur, mais il faut rester concentrer sur ce qui est le plus important à mes yeux, le rectangle vert (le terrain, NDLR). J’ai le soutien de ma famille, de mes amis, de mes partenaires. Et surtout cette envie toujours d’aller sur le terrain pour m’éclater et continuer à m’améliorer”.