La réalisatrice française Yolande Zauberman récompensée à la London Film Week

yolande zauberman recompensee a la london film week 2018
Yolande Zauberman avait également reçu un prix au festival de Locarno en Suisse (Crédit : festival de Locarno)

Il paraît que le chiffre 7 porte bonheur. En tous les cas, il a porté chance à Yolande Zauberman. La réalisatrice française avait disparue depuis 7 ans des radars cinématographiques, mais vient de faire un retour plutôt remarqué avec son documentaire M. Ce dernier vient de recevoir le prix du jury de la London Film Week qui s’est tenue jusqu’au lundi 10 décembre dans la capitale anglaise.

Ce n’est pas la première récompense pour ce documentaire puisqu’il avait été également remarqué au dernier Festival du film de Locarno (Suisse), où il a remporté là aussi le prix spécial du jury.

M, entièrement tourné en yiddish, suit Menahem Lang qui invite par une porte secrète les spectateurs à découvrir sa ville natale, Bneï Brak, capitale mondiale des juifs ultra-orthodoxes. Dix ans plus tard, Menahem revient sur les lieux du crime, où il a été violé tout au long de son enfance. M est ainsi un puissant témoignage de la maltraitance et de la survie d’enfants dans la communauté israélienne ultra-orthodoxe.

Yolande Zauberman a récolté les premières reconnaissances de son travail à Cannes en 1989 dans la catégorie “Perspectives cinéma français” avec le documentaire Caste criminelle, avant de revenir en 1993 après avoir vu son premier long métrage, Moi Ivan,  toi Abraham, sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs. Après deux autres incursions dans la fiction avec Clubbed to Death en 1997 et La Guerre à Paris en 2002, elle revient au documentaire avec Paradise Now – Journal d’une femme en crise (présenté au Forum de la Berlinale en 2004) et Would you have sex with an Arab ? (dévoilé à Venise, dans la section Orizzonti, en 2011).