“Moi Impat” : garder le lien avec sa ville d’expatriation une fois rentré en France

francois xavier barbalat moi impat podcast lien expatriation
Francois-Xavier Barbalat

Surprise, bonheur, mais aussi déception, désillusion sont des sentiments que connaissent bien celles et ceux que l’on appelle les “impatriés”. Pour son podcast “Moi impat”, French Morning a donc tendu son micro à des Français qui racontent comment ils ont vécu leur retour au pays.

Pour ce 20ème épisode, c’est François-Xavier Barbalat qui se confie sur son impatriation. Sa compagne et lui ont quitté la France en 2014 pour vivre à Londres, mais le couple a décidé de rentrer en France au moment du Brexit en 2016. “Nous savions dès le départ que nous ne resterions pas plus de trois-quatre ans, ce n’est donc pas le Brexit qui nous a décidé, il a simplement confirmé notre envie de rentrer”, explique François-Xavier Barbalat avant d’ajouter.

Si la décision de revenir en France a été rapide, l’organisation du déménagement et la gestion de l’administratif ont été plus longues. L’impatriation, comme l’expatriation, n’a cependant pas été si difficile pour François-Xavier Barbalat et sa compagne, puisque le couple s’était juré de ne pas “retomber dans le même train-train” qu’avant leur départ. Du coup, confie le jeune homme, ils ont organisé leur mariage, “un gros projet” qui leur a donc permis de ne pas s’enliser dans la routine.

Quand ils habitaient à Londres, le couple avait gardé des liens forts avec leur famille et leurs amis dans leur pays d’origine, à leur retour, les deux Français ont calqué le même modèle. “On a maintenu le lien” avec la ville d’expatriation, en y retournant très souvent, tout en excluant retourner y vivre un jour.

L’impatriation a été une vraie expérience pour le couple. En rentrant à Paris, ils leur a en effet fallu réapprendre la culture professionnelle française. “Il y a une vraie différence culturelle entre la France et le Royaume-Uni en ce qui concerne le rythme de travail. On a dû par exemple réapprendre les pauses café et déjeuner”, rit le jeune homme.

Listen to “Episode 20 : François-Xavier Barbalat” on Spreaker.