L’exposition Dior au Victoria & Albert Museum est bien partie pour battre tous les records

exposition dior succes victoria albert museum londres
Photo : Maison Christian Dior

Depuis samedi 2 février, le Victoria & Albert Museum accueille Christian Dior : Designer of Dreams. Cette exposition qui s’était déjà tenue à Paris et avait rassemblé plus de 700.000 personnes, se tiendra à Londres jusqu’au dimanche 24 juillet. Pour l’instant, il est impossible d’établir le nombre de visiteurs qui aura visité l’exhibition, mais une chose est sûre, la maison Dior exposée au V&A est déjà un immense succès.

En effet, si vous cherchez à réserver une place pour venir apprécier les quelques 500 objets et 200 vêtements confectionnés par Christian Dior en personne, vous rencontrerez certains problèmes pour trouver le Graal sur le site du musée. La raison ? Tous les billets de pré-réservation disponibles jusqu’à la date de fin de l’exposition se sont tout simplement déjà vendus comme des petits pains, comme le rapporte The Art Newspaper.

Après la réussite que fut l’exposition consacrée au créateur britannique Alexander McQueen en 2015, c’est un nouveau succès marquant pour l’équipe du V&A. The Art Newspaper en est même venu à poser la question suivante : l’exposition Dior serait-elle la plus prospère de l’histoire du musée ? L’indisponibilité de tickets d’entrée moins d’un mois après l’ouverture de celle-ci le laisse présager fortement.

Cependant, ce n’est certainement pas la première fois que le V&A présente une exhibition sur un grand nom de la mode, alors en quoi cette exposition est-elle spéciale  Curieusement, Oriole Cullen, curatrice de mode et textiles pour le musée londonien qui s’est occupée de l’exposition sur la maison Dior, n’arrive pas encore à expliquer ce succès singulier : “Les expositions de mode du V&A ont une longue et fructueuse histoire et nous avons la chance d’avoir un public très dévoué qui est extrêmement intéressé par notre programme de mode varié. Cette exposition s’adresse à un public désireux de venir découvrir l’histoire de la maison Dior et d’avoir l’occasion de découvrir des vêtements haute-couture dans le détail”.

Les chanceux visiteurs, eux-mêmes victimes du succès de l’exposition

Paradoxalement, le succès qui caractérise l’exposition Christian Dior : Designer of Dreams est tel qu’elle fait peut-être autant d’heureux que de malheureux. En effet, sur les publications du musée sur Instagram fleurit un certain nombre de commentaires d’amateurs de design déçus de ne pas pouvoir profiter de cette grande exposition. “C’est dommage qu’il y ait de grandes expositions à Londres, mais tout est “sold-out”… Quel est l’intérêt à part le fait de décourager les gens d’aller au musée ?”, lance un internaute. Le plus étonnant c’est que l’on peut trouver des déçus même parmi ceux qui ont pu décrocher le fameux sésame, excédés par le nombre de personnes venues voir l’exposition : “Si déçu de ce show…. Il y avait tellement de monde que nous étions épuisés dès la seconde pièce. Ces expositions devraient être inspirantes, au lieu de cela nous avons été soulagés de sortir de là…. Je suis très heureux d’avoir une carte de musée, car £25 est une perte d’argent quand on est confrontés à autant de gens qu’on ne peut même pas voir les œuvres d’art”.

Conscient du nombre de personnes déçues de ne pas pouvoir venir voir les œuvres de Christian Dior et d’autres créateurs de la maison tels que Yves Saint-Laurent ou Raf Simons, le Victoria & Albert Museum a décidé de réagir. Il reste donc un certain nombre de places à pourvoir pour les amateurs de mode, comme nous l’a confirmé Laura Mitchell du service presse du musée : “Pour ce qui est des billets, nous libérerons des créneaux horaires supplémentaires le 15 de chaque mois afin que les gens puissent acheter des tickets en ligne pour le mois suivant. De plus, nous avons un certain nombre de billets d’une journée que vous pouvez acheter en personne chaque jour au musée à partir de 10am”. Enfin, si vous détenez une carte de membre du musée, alors vous pourrez vous rendre sur place et voir l’exposition gratuitement, bien que tout le monde soit obligé de faire les dix minutes de queues avant de pouvoir entrer dans la galerie Sainsbury’s du musée où se trouvent les œuvres des créateurs de Dior.