La société française Kapten vient concurrencer Uber à Londres

kapten veut concurrencer uber a londres

L’entreprise française Kapten, anciennement Chauffeur Privé, a annoncé jeudi 16 mai qu’elle avait obtenu de la part de Transport for London (TfL) sa licence d’exploitation VTC dans la capitale anglaise. L’objectif de la compagnie est de fidéliser plus d’1.5 million d’utilisateurs d’ici deux ans.

Détenu à un peu plus de 50% par le constructeur automobile allemand Daimler, Kapten, dont la base principale reste la France, est déjà présente à Lisbonne et à Genève. L’entreprise française, créée en 2012 par Yan Hascoët, Othmane Bouhlal et Omar Benmoussa, s’internationalise donc davantage en s’attaquant au marché britannique, pour qui elle a changé de nom en février dernier.

10 mois, c’est ce qu’il aura fallu à Kapten pour obtenir cette licence d’exploitation qui lui ouvre les portes du plus important marché européen. “Il a fallu créer une relation de confiance et accepter de changer certains détails techniques de notre modèle pour être validé par TFL, mais nous y sommes parvenus“, explique Yan Hascoët au site d’informations français BFMTV. Kapten a aussi créé une filiale londonienne et une équipe de 30 personnes a été formée pour attirer quelques 10.000 chauffeurs.

La compagnie française espère ainsi concurrencer rapidement l’américain Uber, qui est depuis quelques mois dans le collimateur de Transport for London, qui lui avait retiré sa licence d’exploitation pour des raisons de manquement à la sécurité des usagers. L’entreprise avait finalement récupérer l’autorisation, mais avec la promesse d’amélioration de son service.