9 lois étranges qui existent toujours au Royaume-Uni

9 lois etranges toujours en vigueur au royaume-uni

Le système juridique britannique est le résultat de siècles de création, de modifications et de destructions de lois et le Royaume-Uni dispose encore de nombreux textes législatifs archaïques pour le prouver. French Morning London vous fait la liste non-exhaustive des lois encore en vigueur qui sonnent comme des mauvaises blagues.

Il est interdit d’être en possession de saumon en cas de “circonstances douteuses”

Le Salmon Act de 1986 est une loi du Parlement britannique qui réglemente la pêche au saumon. L’article 32 de la loi est intitulé “manipulation du saumon dans des circonstances suspectes” et a souvent été mentionné parmi la liste des textes absurdes encore en vigueur. La plupart du temps interprétée comme “Il est interdit de porter un saumon de manière suspicieuse”, cette loi rend en fait passible d’amende toute personne consciente de disposer d’un saumon pêché de façon illégale. La peine maximale est de deux ans d’emprisonnement. Il s’agit essentiellement d’une disposition visant à réduire le braconnage du saumon.

Tous les cygnes non identifiés trouvés au Royaume-Uni appartiennent à la famille royale

Techniquement, tous les cygnes non marqués dans les eaux britanniques appartiennent à la Reine et sont réservés aux festins royaux. Mais chaque année, des équipes de bateliers parcourent la Tamise, marquant les troupeaux pour les sauver de ce destin tragique lors d’une cérémonie officielle connue sous le nom de “Swan-Upping”. Mais heureusement, aucun cygne n’est plus au menu de Buckingham Palace.

Il est illégal d’être ivre à cheval

Tout le monde connaît les dangers de l’alcool au volant, mais qu’en est-il pour d’autres moyens de locomotion plutôt inhabituels ? En vertu du Licensing Act 1872, conduire une calèche ou une machine à vapeur, être cheval ou sur le dos d’une vache en état d’ébriété constitue une infraction. On vous conseille plutôt le métro ou un Uber !

Il est interdit de porter une armure au sein du Parlement

Une loi adoptée au cours de la deuxième année du règne d’Édouard III, en 1313, interdisait à quiconque d’entrer au Parlement ou au sein de toute autre assemblée en portant une armure. Bien que cela puisse sembler désuet, cela permettait d’interdire aussi aux politiciens d’apporter des armes à feu dans ces lieux, ce qui est sans doute pour le mieux. La loi est toujours en vigueur aujourd’hui mais le problème se présente plus rarement…

Il est interdit de secouer un tapis sur la voie publique

Le fait de frapper ou de secouer une moquette, un tapis ou un paillasson (à l’exception des paillassons de porte avant 8am) sur une voie publique constitue une infraction en vertu de l’article 60 du Metropolitan Police Act 1839. Parmi les autres infractions visées par l’article 28, on retrouve le fait d’ériger une corde à linge dans la rue, de chanter des chansons ou des ballades profanes ou obscènes dans la rue ou encore de déranger délibérément et sans raison les gens en sonnant ou en frappant à leur porte.

Il est illégal de transporter une planche de bois sur le trottoir

Si vous pensiez déménager à petit prix, c’est raté ! Selon l’article 54 de la Metropolitan Police Act 1839, il est interdit de transporter une planche dans la rue ainsi que toute échelle, roue, poteau, placard ou panneau. La loi est en place pour prévenir les nuisances et faciliter le passage sur la voie publique. Vous n’êtes pas non plus autorisés à faire voler un cerf-volant s’il peut causer des ennuis ou encore glisser sur de la glace ou de la neige dans une rue d’une manière qui pourrait causer des blessures aux autres.

Il est illégal de tirer un canon à moins de 300 mètres d’une maison habitée

La loi n’est pas tendre à l’égard de quiconque qui tire un coup de canon (ou avec une autre arme à feu de grand calibre) à moins de 300 mètres d’une habitation. Mais les pénalités sont étonnamment clémentes : les contrevenants ne seront condamnés à une amende qu’après avoir été avertis que leur bombardement cause un “désagrément”, et devront alors seulement payer un maximum de 200 livres.

Il est illégal de conduire des vaches sur la chaussée sans l’autorisation du commissaire de police

Le Metropolitan Streets Act de 1867 a rendu illégal le fait de faire circuler du bétail dans les rues entre 10am et 7pm, sauf avec l’autorisation du commissaire de police. La loi originale prévoyait une pénalité maximale de dix shillings (ancienne monnaie) par animal. Il est peu probable que le problème se pose de nos jours mais comme dit le dicton, mieux vaut prévenir que guérir !

Il est illégal de ne pas faire la queue dans la billetterie du métro

Cette loi ne va pas plaire aux Français ! Au Royaume-Uni, il est illégal de doubler dans la file d’attente des billetteries de station de métro. En vertu du règlement du TfL, toute personne mise en file d’attente par une personne autorisée ou un panneau doit se placer à l’arrière de la file et obéir aux instructions de toute personne autorisée à gérer cette file. Bien sûr, il en reste très peu, voire pas du tout, car les caisses des stations de métro ont été fermées au profit des machines mais les mœurs restent les mêmes. Eh oui, au Royaume-Uni, même la politesse est réglementée !