La santé 130% plus chère pour les ménages britanniques : comment être bien couvert ?

En savoir plus

(Article partenaire) Alors que le NHS (National Health Service) permet de se soigner gratuitement, les ménages anglais paient de leur poche 16% des dépenses de santé globales contre 7% en France. Quelles sont les solutions pour les expatriés français ?

Un article fournit par International Santé.

Comprendre les limites du NHS

Le NHS est censé permettre à chaque résident de se soigner gratuitement mais son financement public est mis à mal en permanence alors qu’il doit en même temps faire face aux défis de santé d’une population vieillissante. Si pour les urgences et pour certaines affections de longue durée les établissements publics sont parmi les plus renommés d’Europe, pour les soins courants et la plupart des interventions courantes il faut recourir au secteur privé.

Ce secteur privé, qu’il soit lucratif ou non, est libre de pratiquer les prix qu’il veut et sous la contrainte du marché, le montant des factures s’envole. Le prix d’une consultation chez un généraliste varie ainsi de 75 à 250 livres sterling (source France Diplomatie). 

Souscrire une assurance privée

Pour couvrir les soins du secteur privé, il est possible de souscrire une assurance privée locale ou internationale. Selon une étude parue dans le quotidien The Telegraph, si on exclut les personnes assurées par leur employeur, seuls 10% des Britanniques ont une assurance privée individuelle, contre plus de 50% du côté des Français. 

L’explication est simple, la plupart des Britanniques s’interroge sur l’utilité de ces assurances, dans la mesure où, pour les contrats locaux :

– les examens sont rarement couverts ;
– les maladies longues sont exclues, seuls les cancers sont couverts ;
– l’assuré n’est pas libre de voir le médecin qu’il veut ;
– l’assureur peut chaque année refuser de renouveler le contrat ou enlever des garanties s’il estime que l’assuré lui coûte trop cher. 

Heureusement, pour les expatriés français, il existe des solutions permettant de se soigner librement au Royaume-Uni comme en France, avec des assureurs suivant la réglementation française :

– pas d’exclusion des pathologies chroniques après la date d’effet ;
– interdiction de résilier un assuré ou de lui majorer son tarif s’il tombe malade ;
– les frais remboursés sont généralement ceux couverts par la Sécu mais avec un tarif adapté aux prix britanniques. 

Comparer les assurances pour expatriés en 2 minutes 

Une quinzaine d’assureurs français sont présents sur le marché. Ils offrent chacun des solutions qui fonctionnent seules ou en complément de la CFE (Caisse des Français de l’Etranger). Ils ont chacun des critères de tarification différents. Celui qui est bon pour les jeunes célibataires qui veulent une garantie de base ne le sera pas forcément pour les couples séniors ou les familles qui veulent des couvertures plus complètes. 

Pour faciliter le choix de l’assurance idéale, des expatriés et assureurs ont créé le 1er comparateur francophone d’assurances santé expatrié : www.international-sante.com.

En 2 minutes, vous décrivez vos besoins et vous obtenez immédiatement un comparatif des propositions de 12 assureurs qui “matchent” avec vos besoins. Vous pouvez ensuite approfondir le choix en discutant avec un conseiller spécialisé et neutre qui vous expliquera les limites de chaque offre.

—————-
Note: les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de French Morning. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.

En savoir plus