4.000 Français de plus ont demandé leur settled status

demande settled status citoyens europeens brexit

Le Home Office publie désormais tous les mois les derniers chiffres des demandes de settled status, ce nouveau statut permettant aux ressortissants européens vivant au Royaume-Uni de protéger leurs droits après le Brexit. Si le démarrage a été lent, de plus en plus de demandes sont exprimées depuis l’ouverture officielle de l’enregistrement fin mars dernier.

Au 31 mai, 788.200 demandes avaient été formulées auprès du ministère de l’Intérieur britannique dont 668.000 ont été acceptées. Sur ce dernier chiffre, 66% se sont vu accorder un settled status et 34% un pre-settled status. Un mois plus tard, le nombre de demandes est passé à 909.300, soit 121.000 de plus que le mois précédent. Au 30 juin, 805.500 avaient été traitées et 65% des demandeurs se sont vu accorder le settled status et 35% le pre-settled status.

Si fin mai, les Français étaient 32.300 à avoir effectué la démarche, soit 82% de plus que les chiffres du début du mois de mai publiés par le Home Office, ce nombre ne cesse d’augmenter car selon les dernières statistiques datant donc de fin juin, les ressortissants français sont dorénavant 36.500 à avoir demandé leur settled status, soit 4.200 de plus. Mais ce sont les Polonais, les Roumains et les Italiens qui trustent le podium du plus grand nombre de demandes, avec respectivement 154.000, 125.500 et 106.100 démarches effectuées. Les Irlandais, les Slovènes et les Suisses ferment la marche.

De nouveaux chiffres sont attendus fin août, avec une analyse plus complète, a promis le Home Office.