7 endroits LGBTQ+ où sortir à Londres

LGBTQ+ Londres
Photo : Flickr/Benson Kua

Si l’on remonte au XVIIIème siècle, on peut déjà y trouver les premières traces d’une communauté homosexuelle vivant de manière relativement libérée à Londres. D’après des études faites sur le sujet, il y avait plus de bars et de “boîtes de nuit” gays en 1720 qu’en 1950 dans la capitale anglaise. Ainsi, Londres était déjà une grande ville du tourisme LGBT bien avant que l’homosexualité soit dépénalisée au Royaume-Uni en 1967.

Désormais, Londres est une capitale mondiale de l’univers des minorités sexuelles, dont la London Pride Parade 2015 avait rassemblé plus d’un million de personnes notamment. Si depuis trois décennies, Soho est le quartier gay de la ville par excellence, ce n’est pas l’unique endroit où l’on peut rencontrer des lieux LGBTQ+. Pour vous, French Morning London a sélectionné quelques-uns des meilleurs endroits où sortir.  

G-A-Y

Certainement l’une des plus grandes institutions de la communauté homosexuelle londonienne. Installé depuis 1976 dans le quartier de Soho, l’établissement a grandi au fil des années pour devenir au début des années 2000, selon le journal américain The Boston Globe, “le plus grand club gay de Londres”. Aujourd’hui, la croissance de G-A-Y l’a poussé à ouvrir plusieurs variantes de sa marque. On trouve encore à Soho, deux adresses que sont G-A-Y Bar et G-A-Y Late, tandis que depuis 2008, l’institution a rejoint les locaux du club Heaven non loin de Trafalgar Square.

Adresse : 30 Old Compton Street, London W1D 4UR

The Heaven

Aujourd’hui comme depuis le début des années 1980, le Heaven est la boite de nuit incontournable de la communauté LGBTQ+ de Londres. Ouvert dès 1979, le club londonien est toujours resté fidèle à son siège, dans le quartier de Charing Cross. Passé entre les mains de propriétaires différents dont l’homme d’affaires américain Richard Branson, l’établissement, qui peut accueillir jusqu’à 1.600 personnes, s’auto-proclame encore aujourd’hui, “boîte de nuit la plus célèbre du monde”. Depuis son ouverture, le Heaven a vu se produire dans ses locaux de nombreuses icônes du monde de la musique notamment, avec Madonna, Kylie Minogue, Lady Gaga ou Adèle, par exemple.

Adresse : Under the Arches, Villiers Street, London WC2N 6NG

SHE Soho

Ce bar situé une fois de plus dans le quartier de Soho est devenu l’unique adresse lesbienne de la ville. En effet, l’établissement privilégie les femmes en son sein y compris les queers, même si les hommes peuvent y entrer à condition d’être accompagné d’une membre de la gent féminine. Outre l’aspect nightclub classique d’un bar comme celui-ci, SHE accueille souvent des soirées à thème variées tout au long de l’année : comédie, cabarets burlesques, karaokés, des cabarets “drag king”, etc.

Adresse : 23a Old Compton St, London W1D 5JL

The Two Brewers

Voilà enfin un bar très fréquenté par la communauté LGBTQ+ de Londres qui ne se situe pas à Soho. Institution du quartier de Clapham, au sud-ouest de la capitale, la renommée du Two Brewers n’est plus à faire. C’est grâce à sa réputation que ce dernier est toujours plein à craquer les samedis soirs, quand il ferme ses portes à des heures avancées de la nuit. Si l’établissement est si connu et fréquenté, c’est de par la variété d’événements qui y sont organisés, que ce soit des cabarets drags, bingos, nuits salsa ou encore des tests de culture générale dont les Britanniques sont particulièrement friands.

Adresse : 114 Clapham High Street, London SW4 7UJ

Royal Vauxhall Tavern

Peu de bars ouvertement sympathisants de la communauté LGBTQ+ de Londres peuvent se targuer d’avoir leurs locaux classés monuments historiques. Pourtant, c’est bien le cas du Royal Vauxhall Tavern, construit dès les années 1860 dans le quartier éponyme du sud-ouest de Londres, récompensé de la sorte pour son rôle important dans l’histoire de la communauté. Au cours des années 1980, le RVT, comme l’appellent communément ses visiteurs, représentait un quartier général incontournable de la culture LGBTQ+. A cette même époque, la princesse Diana serait venue déguisée en homme au Royal Vauxhall Tavern, accompagnée de Freddie Mercury, qui était un grand habitué des lieux.

Adresse : 372 Kennington Lane, London SE11 5HY

The Glory

Plutôt rares sont les bars de la communauté LGBTQ+ situés dans l’est de Londres, mais The Glory est le meilleur exemple qu’il vaut mieux préférer la qualité à la quantité. De fait, cet établissement d’Hoxton, jeune au point qu’on peut compter son âge sur les doigts de la main, a l’avantage de combiner deux aspects complémentaires. D’une part, la journée, The Glory est un pub classique idéal pour aller y boire un verre ; de l’autre, à la tombée du soleil, le bar se transforme en adresse bien connue de la communauté queer. Parmi son offre d’activités, il fait preuve d’humour en ayant notamment organisé, à sa sauce, une bar mitzvah renommée “Butt Mitzvah”, qui a été la première soirée juive gay de l’histoire du Royaume-Uni.

Adresse :  281 Kingsland Road, London E2 8AS

West 5 Bar

A première vue, le West 5 Bar fait sourire en affichant un drapeau arc-en-ciel sur une bâtisse ancienne, aux colombages de style Tudor. Ayant fêté ses 20 ans en 2018, le bar gay est malheureusement l’un des seuls du genre à être encore ouvert dans l’ouest de Londres. Avec sa clientèle fidèle, le West 5 Bar est un établissement sympathique accueillant aussi bien une table de billard et un grand piano qu’une piste de danse. Ce n’est pas le plus grand bar de la ville, mais une très bonne alternative si l’on ne veut pas se déplacer jusqu’à Soho pour la soirée.

Adresse : Popes Lane, London W5 4NT