Emmanuel Macron très attendu aux 70 ans de l’OTAN à Londres

emmanuel macron sommet 70 ans otan londres
Crédit : Flickr / Mutualité Française

Le président de la République sera en déplacement à Londres mercredi 4 décembre dans le cadre du sommet célébrant le 70ème anniversaire de l’Organisation du Traité Nord Atlantique (OTAN).

Emmanuel Macron devait être présent sur deux jours (les 3 et 4 décembre), mais a finalement décidé d’écourter son séjour, alors qu’en France les tensions sociales sont importantes et qu’une grève est annoncée jeudi 5 décembre. Il devra d’ailleurs faire face à de vives reproches lors de ce sommet londonien puisque début novembre il avait vivement critiqué l’alliance lors d’une interview accordée au magazine The Economist. “Ce qu’on est en train de vivre, c’est la mort cérébrale de l’OTAN”, avait alors déclaré le chef de l’Etat français.

Une position très critiquée

Il expliquait que l’Europe, qui selon lui se trouve “au bord du précipice”, devait “se réveiller” et ainsi prendre entièrement sa place de puissance géopolitique, sinon “nous contrôlerons plus notre destin”. Le président français plaide d’ailleurs pour un renforcement de l’Europe de la défense. En ligne de mire, tenir tête aux Etats-Unis et ainsi peser davantage sur la scène internationale. La position d’Emmanuel Macron, qualifiée par certains de radicale comme ce fut le cas de la chancelière allemande Angela Merkel, risque donc de gâcher la fête d’anniversaire.

L’OTAN compte aujourd’hui 29 membres, dont la France qui y a adhéré dès 1949, date de sa création. A la fois politique et militaire, cette organisation a pour but de réunir les pays alliés autour des questions de sécurité et de défense dans le monde. Le choix d’organiser le 70ème anniversaire de l’alliance était “naturelle”, selon son secrétaire général, Jens Stoltenberg. “Le Royaume-Uni est un des douze membres fondateurs de l’Otan en 1949, a abrité son premier siège et le premier secrétaire général de l’Alliance était britannique”, avait-il rappelé lors de l’annonce de ce sommet en mai dernier.