Le Petit Café, la nouvelle crêperie de deux Français d’Edimbourg

Le Petit Café, Edimbourg
Marion (27 ans) et Mathias Briard (37 ans), à la tête du Petit Café. Crédit photo : Le Petit Café

Infos pratiques

Site Internet : Le Petit Café

Adresse : 32 Morrison street, Edinburgh EH3 8BJ

Contact : [email protected]

Horaires d'ouverture : tous les jours, de 8am à 6pm

Ouvert depuis le 13 octobre 2020, Le Petit Café se situe dans le centre-ville de la capitale écossaise, sur Morrison street. Tenu par Marion et Mathias Briard, couple de jeunes Normands arrivés l’an dernier, l’établissement sert crêpes et galettes.

C’est en 2017 que ces deux Français tombent sous le charme de l’Ecosse lors de vacances dans la région. La nature, sublime, l’architecture singulière des villes, les paysages tout droit sortis de l’univers d’Harry Potter (Marion Briard est une grande fan) ainsi que “la gentillesse” et “l’ouverture d’esprit” des habitants ont tôt fait de les séduire. Après quelques temps de réflexion, le couple décide de quitter sa ville de Rouen – Mathias y était, déjà, propriétaire d’une crêperie, Marion, elle, travaillait en tant que conseillère parfum à Sephora – pour s’installer, en mars 2019, au pays des lochs et des glens et… y ouvrir une crêperie.

Initialement arrivés à Perth, petite ville située au nord d’Edimbourg, les deux Français sont contraints de déménager à cause du coronavirus. L’ouverture de leur établissement (financé sur leurs deniers personnels, ils avaient notamment vendu leur maison à Rouen), qui devait se faire au printemps, est reportée. Les choses se font finalement quelques mois plus tard dans la capitale écossaise, “où il y a davantage de clients potentiels”.

Des crêpes, galettes pour tous les goûts

Le Petit Café, Edimbourg
De délicieuses crêpes à savourer sans modération. Crédit photo : Le Petit Café

Ouverte, donc, depuis quelques semaines, de 8 à 18 heures, leur crêperie propose aussi bien des formules petits-déjeuners que des déjeuners et des goûters. Avec, évidemment, comme produits phare, des crêpes et des galettes de blé noir… Lesquelles se déclinent de manière classique (la “complète” avec jambon, œufs et emmental ou la “chocolatine” avec glace à la vanille, crème fouettée et, bien sûr, chocolat) ou plus moderne (la “burger”, renfermant viande de boeuf hachée, tomates, fromage et oignons). Elles sont aussi adaptées aux goûts locaux, comme en témoigne la savoureuse “queen”, surprenant mélange de “coronation chicken”, de pommes de terre et de cheddar. “Avant de se lancer, on a travaillé dans des cafés pour tester le marché local”, explique Mathias Briard, qui définit l’esprit de l’établissement comme “jeune et créatif”.

Les Français cherchent aussi à travailler, autant que possible, avec des produits régionaux. “La plupart des produits que nous utilisons viennent du Royaume-Uni et beaucoup de la région. C’est bien sûr le cas des produits frais tels le lait, qui vient d’Ecosse, mais aussi des œufs, des fruits et légumes ou encore des frites fraîches qui viennent de fermes pas très loin d’Edimbourg…” L’idée, pour les jeunes gens, étant bien sûr d’allier qualité et éthique dans une démarche écoresponsable. “On essaie d’éviter des produits qui ont fait 600-1000 kilomètres sachant qu’on a de très bons produits juste à côté.”

Pour le thé (l’établissement fait aussi salon de thé), en revanche, le couple préfère la marque française Palais des Thés. “L’idée est de se démarquer de ce que l’on peut trouver un peu partout en Ecosse et au Royaume-Uni.” Marion et Mathias Briard sont par ailleurs très fiers de leur café. Issu du commerce équitable, il vient d’Amérique du Sud et est torréfié en Ecosse. “Du coup, quand il arrive ici, il est ultra frais”, sourient-ils.

Continuer à proposer un service malgré la Covid-19

Le Petit Café, Edimbourg
L’établissement propose aussi pains au chocolat, croissants et autres “gourmandises” à la française. Naturellement, des dispositions ont été prises pour assurer la sécurité sanitaire à l’intérieur. Crédit photo : Le Petit Café

Bien sûr, la pandémie de la Covid-19 continue de peser sur leurs réflexions. Anticipant une éventuelle obligation de fermeture (*), le couple commence à développer la vente à emporter – en parallèle du service en salle, deux temps partiels ont notamment été recrutés – et se sont rapprochés de la plateforme de livraison Deliveroo, il y a quelques jours. “Notre but, c’est vraiment d’essayer de trouver des solutions et de continuer à faire tourner l’entreprise, explique Marion Briard. Si jamais il y a un autre confinement, on va tout faire pour continuer à vendre nos crêpes.”

Pour l’heure, et bien que de nombreuses personnes ont tendance à bouder les cafés en ce moment, les choses se déroulent plutôt bien pour les Français. “Les gens sont curieux. Tous ne rentrent pas mais certains sont déjà revenus trois fois. Ce qui est bon signe, d’autant que nous venons tout juste d’ouvrir. D’autres personnes ont leurs cartes de fidélité déjà remplies.” Marion et Mathias Briard se disent “satisfaits” de leur ouverture et estiment avoir, pour l’instant en tout cas, atteint leurs objectifs. “Je suis vraiment trop contente de ce projet, sourit, enthousiaste, la jeune femme pour qui la crêperie est une expérience nouvelle. Chaque matin, j’y vais avec plaisir et suis ravie de rencontrer les clients.

———————————————————————————————–

(*) les cafés restent ouverts en Ecosse, actuellement, contrairement à ce qu’il se passe en ce moment en Angleterre

Infos pratiques

Site Internet : Le Petit Café

Adresse : 32 Morrison street, Edinburgh EH3 8BJ

Contact : [email protected]

Horaires d'ouverture : tous les jours, de 8am à 6pm