Les 7 plus belles promenades à faire à Londres durant l’automne

promenade automne londres
Crédit : www.thediscoveriesof.com

L’automne est bel et bien installé à Londres, les feuilles commençant à joncher le sol et manteaux et écharpes étant de sortie. Mais le soleil nous fait toujours le plaisir d’être un petit peu présent. De ce fait, quoi de mieux qu’une petite promenade pour se vider la tête, tout en en profitant pour admirer les rues colorées et les parcs orangées ? French Morning London s’est donc penché sur les meilleurs endroits pour prendre l’air et se dégourdir les jambes. 

The Jubilee Greenway 

Cette promenade est née pour une raison bien particulière… Les 60 km de chemins ont en effet été créés en 2012 pour célébrer les 60 ans de la reine Elisabeth II sur le trône. Comptant 10 sections, the Jubilee Greenway est la promenade parfaite pour voir de tout. Petit plus cependant, en cette saison, pour la portion entre Little Venice et Camden : à pied ou en bateau, c’est en effet l’endroit idéal pour découvrir les belles couleurs de l’automne et ses reflets dans l’eau ainsi que les canaux pittoresques. L’arrivée à Camden permettra en plus de recouvrer ses forces, grâce aux nombreux stands de street food. 

Holland Park 

Tout le monde connaît Hyde Park, mais plus rares sont ceux qui connaissent Holland Park, caché derrière Kensington Palace. Pourtant, ce petit parc est un lieu idyllique dans lequel se rendre pour un petit bain d’air frais. En automne, les tons rouge orangé sont prédominants et les écureuils omniprésents. Lieu à ne surtout pas manquer dans cette petite parenthèse verte de l’ouest de Londres, Kyoto Gardens. Faons, carpes koï ou encore cascades permettent de s’évader quelques instants à l’autre bout de la Terre. 

Sydenham Hill Wood 

Au sud de Londres, cet endroit fera oublier à ses visiteurs qu’ils sont dans la plus grande ville du Royaume-Uni. Sydenham Hill Wood remplace en effet les gratte-ciels et les rues animées par des chênes centenaires et des avenues verdoyantes. Plus ancienne réserve naturelle de London Wildlife Trust, ce bois abrite plus de 200 espèces d’arbres et de plantes, ainsi qu’une riche faune des bois, comme des chauves-souris ou des chouettes. La saison des marrons et des châtaignes étant bientôt ouverte, ce lieu est l’endroit idéal pour allier santé, via la marche, et plaisir culinaire, grâce aux cueillettes. 

Hampstead Heath

Le nord de Londres possède également des lieux de promenade relaxants. C’est notamment le cas du parc Hampstead Heath. En suivant le sentier Hampstead Circular Walk, il est possible d’explorer tous les points forts de cet espace vert qui est l’un des plus sauvages de Londres : la colline de laquelle les marcheurs auront une vue panoramique sur les toits de la ville ; les étangs ; Kenwood House ou le manoir où les sportifs pourront s’arrêter boire un thé et grignoter quelques petits gâteaux ; ou encore The Hill Garden and Pergola, parenthèse enchantée dans cet univers verdoyant. Pour les plus courageux, il est même possible d’allier automne à Halloween, en prolongeant la balade jusqu’à Highgate Cemetery qui, de part son architecture et sa nature paisible, est loin d’être aussi sombre que ce qu’un cimetière pourrait laisser penser…

Parkland Walk 

Non loin de Hampstead Heath, se trouve la plus longue réserve naturelle locale de Londres. Pourquoi longue ? Tout simplement parce que cet itinéraire verdoyant de 4 kilomètres suit une ligne de chemin de fer désaffectée, qui reliait Finsbury Park à Alexandra Palace. Si les voies ne sont plus visibles car recouvertes par la végétation, la promenade est rythmée par les nombreuses arches qui accompagnaient auparavant le passage des trains. La faune et la flore ayant repris leurs droits, les promeneurs auront, avec un peu de chance, l’opportunité de partager leur marche avec des hérissons, des renards ou encore des cerfs. Mais pour cela, marcher sur la pointe des pieds est vivement recommandé… 

The Line 

Les férus de nature ont jusqu’à présent été servis. C’est maintenant au tour des férus d’art de l’être ! The Line est en effet la meilleure promenade londonienne pour allier art et nature. Ce sentier, qui s’étend de Queen Elizabeth Olympic Park à Greenwich Peninsula, est bordé de nombreuses œuvres d’art contemporain. Installations artistiques et sculptures sont en effet omniprésentes tout au long de la balade. Si d’un côté, les œuvres d’art pullulent, de l’autre, la Tamise apportera sérénité et calme aux promeneurs. 

The Thames Path 

Il n’y a cependant pas besoin de s’éloigner bien loin du centre de Londres pour profiter d’une jolie promenade. The Thames Path, sentier long d’environ 300 km, permet à tout un chacun de se dégourdir les jambes après une journée de travail, tout en profitant des décors automnaux présents en plein coeur de la capitale anglaise. Si de nombreux itinéraires sont possibles sur cette promenade, la section entre Putney et the Tower Bridge a de nombreux atouts. Longue de 16,5 km, le sentier de la rive sud, au départ de Wandsworth, passe par Battersea Park et l’ancienne centrale électrique avant de rejoindre les monuments touristiques du centre londonien. Suivre la rive nord permettra, de son côté, de traverser Hurlingham Park, Chelsea ou encore Westminster pour arriver à Embankment.