Brexit : la banque britannique HSBC déménage sept de ses bureaux à Paris

Brexit HSBC George Rex
Crédit : Flickr / George Rex

Nouvelle conséquence du Brexit, la banque britannique HSBC a annoncé mardi 7 août qu’elle déplacerait sept de ses bureaux de Londres à Paris dès janvier 2019. Dans son communiqué, elle justifie cette décision en arguant qu’elle “adapte ses activités” au regard des “développements politiques et réglementaires en Europe”.

Les sept bureaux concernés sont en charge des activités de HSBC en Italie, en Espagne, aux Pays-Bas, en Belgique, au Luxembourg, en République tchèque et en République d’Irlande. HSBC anticiperait alors le fait que le Royaume-Uni sortant du marché unique, les banques britanniques perdraient leur passeport financier européen et donc ne plus pouvoir vendre leurs produits et services financiers au sein du bloc.

HSBC avait déjà annoncé il y a quelques mois le transfert de 1.000 emplois de Londres vers la France. Ce n’est pas la seule entreprise britannique à faire ce choix, puisque JP Morgan a décidé également en avril dernier de délocaliser 200 emplois de Londres vers Paris. Coup dur pour le Royaume-Uni, puisque, selon France24, “le secteur des services financiers représente 11% de l’économie du pays”.

Ces annonces sont d’excellentes nouvelles a contrario pour l’Hexagone. Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, lors de son déplacement dans la capitale anglaise en mars, avait d’ailleurs promis de faire de Paris la nouvelle place financière de l’Europe après le Brexit.