Vincent Mabire relie Moscou à Londres pour promouvoir la région Normandie

Vincent Mabire Normandie à Londres

Cinq jeunes de 18 à 35 ans sur 186 candidats ont été choisis pour partir à la rencontre des Normands sur les différents continents et ce, du lundi 10 au dimanche 30 septembre. Mis en place par l’agence Normandie Attractivité pour renforcer l’identité de ce territoire français, il s’agit là de la première édition du concours  intitulé “Normands autour du monde” 

Vincent Mabire fait partie des heureux élus. Il a en effet été nommé ambassadeur pour la partie Europe-Russie et sera à Londres du mardi 27 au dimanche 30 septembre afin de rencontrer ces compatriotes territoriaux. Mais pourquoi a-t-il été choisi ? “Se présenter, expliquer ses motivations… remplir le dossier de candidature sur internet était assez facile”, raconte le jeune homme, “mais le plus compliqué était de construire une vidéo-présentation de notre projet.” Effectivement, il était demandé aux participants d’être en mesure de filmer et d’éditer leur périple. Avoir des compétences en vidéo et montage facilitait donc la tâche. Visiblement, Vincent Mabire a rempli tous les critères. Maintenant; il est impatient de prendre la route.

Des contacts pas toujours faciles à établir

Le but du voyage est, raconte le jeune homme, de “créer une communauté d’entraide internationale normande”. Autrement dit mettre en lien les Normands partout dans le monde et ce, de manière durable. “On va prendre les coordonnées des personnes que l’on rencontre dans les différents pays et centraliser toutes les données via Normandie Attractivité“, détaille Vincent Mabire.

Pour cela, lui comme ses quatre autres collègues ambassadeurs ont un gros travail de recherche et de prise de contacts avant même leur départ. Avant de débarquer à Londres qui signera la fin de son parcours, Vincent Mabire va passer par six autres villes : Rome, Athènes, Moscou, Saint Petersbourg, Helsinki et Oslo. Il y restera environ trois jours dans chacune d’entre elles. “Le plus dur, c’est de trouver des hébergements dans chaque destination”, raconte le Français. “Quand il n’y a aucune association ou autre pour nous accueillir dans les pays où on se rend alors on compte sur les particuliers pour nous loger. Mais pour ça, il faut les trouver”, ajoute-t-il.

En effet, communication sur les réseaux, identifications des associations et des contacts potentiels sur place, mise en relation avec les ambassades et les écoles françaises… Tout est fait pour avoir le plus d’informations possibles avant l’arrivée.

Une association de Normands déjà présente à Londres

Pour Londres, Vincent Mabire n’a pas trop eu de soucis puisqu’une association existe depuis 2013 dans la capitale anglaise. “Notre objectif est de se rassembler entre Normands – ou entre Français et Anglais qui aiment la Normandie – dans des moments de convivialité”, explique Jacky Pautonnier, président de la structure londonienne. “L’objectif étant d’échanger et de partager sur la culture et l’histoire de cette région”, ajoute-t-il.

Parmi les événements – gratuits – organisés, l’association propose des dégustations ou des après-midis pétanques lors de dates-clés tels que le 14 juillet ou la fête des Normands le 29 septembre. Et cette année, ce rendez-vous prendra donc une autre saveur avec la présence de Vincent Mabire. Un pique-nique est programmé pour fêter l’arrivée de “monsieur l’ambassadeur de Normandie” avec au programme jeux de boules et produits régionaux à déguster de 12pm à 11pm à Parliament Field.