Accord sur le Brexit : une pétition lancée pour que les Européens puissent voter

petition droit vote brexit citoyens europeens

En savoir plus

Site de la pétition : ici

Dans une lettre ouverte aux citoyens européens vivant au Royaume-Uni, le Français Nicolas Hatton en appelle à la mobilisation. “Aujourd’hui, nous sommes dans le flou depuis 900 jours. Un triste anniversaire, mais je suis déterminé à faire quelque chose de positif. En ferez-vous de même ?”. Il invite donc les ressortissants de l’UE à signer la pétition qu’il vient de lancer mardi 11 décembre pour demander la mise en place d’un droit de vote, pour qu’en cas de référendum sur l’accord du Brexit, cette population puisse aussi s’exprimer.

Nicolas Hatton n’est pas un expatrié comme un autre. Installé depuis plus de 20 ans en Angleterre, à Londres d’abord puis à Bristol, il a co-fondé au lendemain du référendum sur la sortie du Royaume-Uni le mouvement The 3 Million pour défendre les droits des ressortissants européens sur le sol britannique après le Brexit.

Après de nombreuses actions, comme dernièrement The Last Mile, le groupe a donc décidé de lancer une pétition, en collaboration avec Best of Britain et British in Europe, deux autres groupes qui défendent également les droits des citoyens européens en Grande-Bretagne mais aussi des ressortissants britanniques sur le sol de l’UE. “L’un des problèmes qui ont conduit au chaos que nous avons vu au Parlement lundi (10 décembre, jour de l’annulation du vote des députés sur le Brexit, NDLR) était notre impossibilité à voter lors des élections générales et des référendums en 2016 et en 2017, contrairement à nos amis du Commonwealth au Royaume-Uni. Ce qui a conduit aux résultats que nous connaissons”, commente Nicolas Hatton. Pour lui, le changement de situation passera nécessairement par un droit de vote donné aux ressortissants européens.

Le Français invoque même l’Histoire pour défendre la position de The 3 Million. “Aux États-Unis, le slogan “pas d’imposition sans représentation” (lors de la guerre d’indépendance, NDLR) a conduit à l’un des plus glorieux succès démocratiques de l’histoire. Le même argument résonne aujourd’hui parmi tous les citoyens européens du Royaume-Uni”, défend-t-il avant d’ajouter que ce Brexit “concerne notre avenir et celui du pays que nous appelons maintenant notre pays. Alors pas de décision sur le Brexit sans représentation !”.

En savoir plus

Site de la pétition : ici