Les plus grands historiens français racontent 20 siècles de relation entre le Royaume-Uni et l’Europe

cycle conferences association historiens cycle conferences londres
Catherine de Poplavsky, fondatrice de l'Association des historiens

Agenda

Du 16 octobre 2019

Au 29 avril 2020


Informations et réservations : ici

Heure : 06:15 PM

Prix : De £10 à £200

Du mercredi 16 octobre au mercredi 29 avril, sur un rythme mensuel, l’Association des Historiens propose ainsi un cycle de huit conférences pour raconter les rapports que les îles britanniques ont entretenu avec le continent européen, de l’Antiquité romaine à aujourd’hui. Les plus grands spécialistes issus de diverses universités françaises viendront ainsi à Londres pour retracer le rôle politique, économique et culturel que les Britanniques ont joué dans l’histoire de l’Europe à travers les siècles. 

“C’est une belle opportunité pour les Français de Londres d’entendre les plus grandes pointures de l’Histoire pour ainsi comprendre ce qui se passe actuellement dans le pays où ils ont choisi de s’expatrier”, assure Catherine de Poplavsky, directrice scientifique au sein de l’association des historiens. Créée en 1997 par 60 grands historiens de France, la structure a toujours eu pour objectif “de mieux faire connaître l’Histoire à un public large en leur donnant accès aux meilleurs spécialistes lors de conférences”. Selon la Française, qui a participé à la création de cette association, parler du passé et en comprendre l’évolution demeure la meilleure façon d’appréhender le présent et d’analyser le futur. 

Le modèle parisien a donc été dupliqué cette année à Londres. “Cela faisait déjà deux-trois ans que je souhaitais faire quelque chose ici”, confie l’historienne de formation, “avant de décider l’angle que nous avions envie d’aborder, j’ai échangé avec de nombreux interlocuteurs installés dans la capitale anglaise et tous m’ont immédiatement parlé du Brexit”. Catherine de Poplavsky a alors dessiné ce cycle de conférence autour de ce sujet, en abordant les rapports qu’ont entretenu et entretiennent l’Europe et le Royaume-Uni. Une relation chaotique qui explique entre autres ce qui se passe actuellement. “Les comportements d’aujourd’hui obéissent au passé et à la mémoire collective”, commente-t-elle. 

Pendant sept mois, des historiens enseignant dans les plus grandes universités françaises se relaieront donc chacun leur tour pour retracer les liens historiques entre la Grande-Bretagne et le continent européen, de la conquête romaine au Brexit. Les conférences auront lieu soit au Lycée Charles de Gaulle soit au Lycée international Winston Churchill. “Les proviseurs des deux établissements ont tout de suite accepté pour nous accueillir”, se réjouit Catherine de Poplavsky, “c’est très fort symboliquement que ces conférences se déroulent là, car ce sont des lieux de connaissance et de transmission”. Le premier rendez-vous aura lieu mercredi 16 octobre au Lycée Charles de Gaulle à South Kensington. Leo Carruthers, professeur émérite à la faculté des Lettres de la Sorbonne, parlera alors des relations britanniques et européennes depuis la conquête romaine à la bataille d’Hastings. 

Fin novembre, Jean-Philippe Genet, professeur émérite à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne, viendra parler du royaume sur les deux rives de la Manche entre 1066 et 1453. Le 4 décembre, Charles Giry-Deloison, enseignant à la faculté d’Artois, apportera un éclairage sur l’Angleterre des Tudor de 1483 à 1603. Le 15 janvier, le recteur Poussou, professeur émérite à la faculté des Lettres de Sorbonne Université, racontera l’Angleterre des révolutions de 1603 à 1688. Le 11 février, ce sera au tour de Lucien Bély, issu lui aussi de Sorbonne Université, de narrer comment le Royaume-Uni s’est affirmé entre le XVIIème et le XVIIIème siècle comme une des plus grandes puissances en Europe. Le 4 mars, Edmond Dziembowski de la faculté de Franche-Comté expliquera quant à lui comment le pays est devenu l’arbitre de l’Europe jusqu’en 1815. Le 1er avril, Philippe Chassaigne de l’université Bordeaux-Montaigne relatera les rapports entre la grande île et le continent européen entre 1815 et 1914. La conclusion de ce cycle de conférences sera donnée à François-Charles Mougel, professeur honoraire à Sciences Po Bordeaux, pour parler de l’Angleterre et l’Europe, de la Grande Guerre au Brexit.

Les conférences dureront chacune une heure et demi puis elles seront suivies d’un temps d’échanges entre le public et les spécialistes. Des dédicaces d’ouvrages seront également organisées par la librairie La Page.

Agenda

Du 16 octobre 2019

Au 29 avril 2020


Informations et réservations : ici

Heure : 06:15 PM

Prix : De £10 à £200