Brexit : pas de panique, rien n’a encore (vraiment) changé

obtention visa européens après brexit
Crédit : Shutterstock

“Est-ce que la caret d’identité suffit toujours pour passer la frontière?”, “est-ce que je dois demander un visa pour venir m’installer ou visiter Londres ?”, “est-ce que, en tant que Français.e, je peux continuer à me faire soigner au Royaume-Uni ?”… Autant de questions que beaucoup de Français se posent depuis quelques jours. Le Royaume-Uni a en effet officiellement quitté l’Union Européenne vendredi 31 janvier, mais pour autant rien n’a véritablement changé. Car le droit européen concernant les citoyens continue à s’appliquer pendant la période de transition, qui a commencé samedi 1er février et se terminera jeudi 31 décembre 2020.

Ainsi, durant ces dix prochains mois, les citoyens pourront toujours circuler entre la France et le Royaume-Uni, sans visa, avec un passeport ou une carte d’identité. Les permis de conduire resteront eux aussi utilisables de part et d’autre de la Manche et la coordination des systèmes de sécurité sociale continuera à fonctionner. Par exemple, il sera toujours possible d’utiliser sa carte européenne d’assurance maladie et la portabilité des retraites sera toujours effective. Pour les entrepreneurs commerçant entre la grande île et le continent européen, aucune nouvelle formalité douanière n’ont été encore émises, donc pas de taxation en hausse pour cette année de transition.

En revanche, les dispositions applicables à partir de janvier 2021 dépendront de l’accord qui sera négocié sur la relation future entre l’Union Européenne et le Royaume-Uni, et des mesures décidées à titre national par la France et le Royaume-Uni.

Le consulat général de Londres rappelle donc que les ressortissants européens résidant au Royaume-Uni, arrivés avant ou pendant cette période de transition, doivent demander, auprès des autorités britanniques, le settled status ou pre-settled status pour sécuriser durablement leurs droits. Il est fortement recommandé d’effectuer cette démarche sans attendre, insiste l’administration française. Près de 105.000 Français ont déjà fait la demande et obtenu leur nouveau statut. Le consulat se dit disponible pour toutes questions relatives à cette démarche – et uniquement cette démarche – notamment par mail. Reste également la plateforme dédiée au Brexit que l’Etat français a mis en ligne.