Royaume-Uni : quarantaine obligatoire pour tous les voyageurs, y compris les Français

quarantaine voyageurs royaume-uni
Crédit : Shutterstock

(mis à jour samedi 23 mai)

Les Français devaient en être exemptés, mais ce ne sera finalement pas le cas. A partir du lundi 8 juin, tous les voyageurs arrivant au Royaume-Uni par avion, train ou bateau devront obligatoirement se mettre en quarantaine. Priti Patel, ministre de l’Intérieur, l’a annoncé vendredi 22 mai lors de la conférence de presse quotidienne du gouvernement.

Cette nouvelle règle s’appliquera autant aux Britanniques de retour ou habitants du Royaume-Uni qu’aux touristes venant de l’étranger à l’exception de la République d’Irlande. Les professions essentielles, notamment les chauffeurs de camion, les fonctionnaires et le personnel médical voyageant pour le travail échapperont également à l’obligation de la quarantaine.

Dans la pratique, les voyageurs non exemptés devront alors fournir l’adresse eu lieu où ils passeront les quinze jours suivants leur arrivée sur le sol britannique. Cependant, les douanes pourront refuser l’entrée aux ressortissants étrangers qui ne résident pas au Royaume-Uni lors des contrôles aux frontières, tandis que l’expulsion du pays pourrait être utilisée en dernier recours, a déclaré la ministère de l’Intérieur.

Grâce aux informations données par les voyageurs, des contrôles réguliers seront ainsi effectués afin de s’assurer que les personnes respectent bien leur quarantaine. “Ils ne seront pas autorisés à accepter des visiteurs, à moins qu’ils ne fournissent un soutien essentiel, et sont invités à ne pas sortir pour leurs achats”, a détaillé Priti Patel, appelant à la solidarité. Pour les personnes dont l’hébergement ne répondrait pas aux exigences nécessaires, elles seront logées dans des hôtels réquisitionnés par le gouvernement. Celles et ceux qui ne respecteraient pas cette quarantaine feront l’objet d’une amendes de £1.000, voire être poursuivi(e)s en justice.

Le gouvernement britannique étudiera le prolongement ou non de cette mesure toutes les trois semaines. À plus long terme, il envisageait d’autres options, notamment la mise en place de ponts aériens, impliquant des accords entre les pays qui auraient des faibles taux de transmission. Des contrôles au départ pourraient ainsi être effectués, évitant la quarantaine pour les voyageurs à leur arrivée.

L’objectif de cette quarantaine obligatoire est de limiter la propagation du coronavirus, a expliqué Priti Patel, en dissuadant quiconque souhaitant se rendre au Royaume-Uni dans les semaines à venir ainsi que les Britanniques rêvant de vacances à l’étranger. La Grande-Bretagne est le pays le plus touché d’Europe par l’épidémie de coronavirus avec un bilan de plus de 36.000 morts à la date du vendredi 22 mai.

La France, qui jusque-là avait décidé de ne pas imposer de quarantaine à tout voyageur en provenance du Royaume-Uni, a dit regretter la décision des autorités britanniques et a donc pris une mesure de réciprocité. “Pour les voyageurs en provenance de pays européens dont les autorités auraient décidé, de façon non-coordonnée, d’appliquer une mesure de quatorzaine aux voyageurs entrant sur leur territoire depuis des pays européens, une quatorzaine volontaire sera demandée, par réciprocité”, a alors déclaré le ministère de l’Intérieur français par communiqué. Les personnes en provenance du Royaume-Uni seront donc concernées à partir du 8 juin.